Le groupe américain Amiensus est un de ceux qui m’a le plus agréablement surpris au cours des derniers mois. Avec deux excellents albums derrière la cravate et y allant avec un métal aux sonorité des plus variées, il a de quoi faire tripper les métalleux de tous les horizons. J’ai même eu la chance de les voir en première partie d’Abigail Williams en décembre dernier et j’avais été étonné par la qualité de leur prestation (tout en espérant les revoir à Montréal dans un futur proche). C’est donc presque deux ans après la sortie de leur album Ascension qu’ils nous reviennent avec un EP intitulé All Paths Lead To Death, une offrande où le groupe explore une sonorité beaucoup plus black metal que celle de leur matériel précédent.

Si vous êtes habitués aux mélodies et aux ambiances de leurs albums précédents, vous risquez d’être assez surpris du nouveau matériel. Dès la première pièce Gehenna, c’est un black metal bien grim qui vous saute en pleine face! Des blast beats solides, un vocal criard et des guitares grim à souhait! Parlant du vocal, celui du chanteur James Benson se prête très bien à ce nouveau style et la musique, habituellement plus mélodique et progressive, est très efficace, contrairement à beaucoup d’autres groupes chez qui ce changement aurait sonné forcé, voire synthétique. Par contre, si vous êtes fan du vocal clair, vous serez quelque peu déçu car il est quasi inexistant sauf pour quelques brefs moments.

En plus de la chanson Gehenna que je trouve extrêmement efficace par sa rapidité et son agressivité, une qui a attiré mon attention est la pièce Prophecy qui se démarque par sa succession de sonorités et de rythmiques variées qui ne peut que vous faire headbanger! La dernière chanson et la plus longue, intitulé The River, est probablement la plus épique et la seule où l’on peut entendre les claviers. J’étais un peu sceptique  avec son début qui sonne un peu comme Within The Dark Mind de Immortal, mais la comparaison avec le groupe norvégien s’arrête là. The River contient les meilleurs éléments de ce EP : les mélodies, la lourdeur, le groove et une sonorité grandiose!

Les gars d’Amiensus ont su tirer leur épingle du jeu avec All Paths Lead To Death et ont surtout évité le piège du black metal trop conventionnel que l’on a déjà entendu mille fois. Ça s’écoute bien du début à la fin et j’ai trouvé ça franchement rafraîchissant! Pour les fans de leur matériel plus varié, le chanteur James Benson a mentionné que ce EP est en fait un essai, une opportunité pour le groupe d’expérimenter avec un autre style et que le groupe devrait revenir à des influences plus diverses pour leur prochain album.

8/10

Auteur: Maxime Pagé

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009