Wax Tailor

Wax Tailor

Jeudi 1er décembre – La date est attendue du public toulousain depuis des mois et, comme bon nombre de concerts de Wax Tailor, va se jouer à guichets fermés. C’est Kognitif, DJ originaire de Poitiers, qui accompagne Wax Tailor sur les routes de France et assure sa première partie.

C’est sur une scène encore plongée dans le noir que Wax Tailor et son band font leur entrée sur scène. Le public est prêt, les musiciens sont en place mais quelque chose se trame derrière les machines et semble retarder le coup d’envoi. On espère aucun problème technique, comme du côté de DJ Pone, contraint d’annuler son concert ce soir au Connexion Live. Mais, appuyé par une formation guitare, batterie, flûte traversière et violoncelle, le show du beatmaker à chapeau démarre en bonne et due forme. Sur scène au chant on retrouvera sa complice de toujours Charlotte Savary (plus belle que jamais), la jeune Idil avec qui il a collaboré sur le dernier opus, notamment sur le morceau For the Worst (un p’tit air de Lana Del Rey dans le timbre de voix), et également les deux MC Raashan Ahmad et Mattic. Variés, les genres s’enchainent et au cours du concert Wax rapprochera sa table de mixage du public pour offrir une petite session de scratch uniquement en instrumental. On retrouvera également le crooner soul Lee Fields en vidéo sur l’écran pour le morceau The Road Is Ruff.

C’est en beauté et avec une bonne grosse dose d’énergie que le concert se termine sur le très bon I had a Woman, suivi du mythique Que Sera interprété par Charlotte et d’Ecstasy en rappel.

Auteure : Vanessa Eudeline

Photographe : Antony Chardon

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009