mg_2668-2

Le trio irlandais Two Door Cinema Club est venu réchauffer les planches du Métropolis le 21 novembre dernier, au rythme d’une rétrospective quasi complète des chansons ayant marqué la carrière de leur formation.

N’étant pas venu à Montréal depuis un petit moment, le groupe était fort attendu par une foule déjà très dense à l’ouverture de la première partie. Broods, duo néo-zélandais composé de Georgia Nott et de son frère aîné Caleb, a assuré la première partie de Two Door Cinema Club et fera de même pour la tournée en cours. La formation électropop a su comment réchauffer la foule au son de leurs morceaux tantôt denses, tantôt plus légers et dansants.

Georgia Nott possède une voix d’une puissance phénoménale qui mène le public à pousser des cris d’exclamation et des applaudissements lorsqu’elle pousse des notes qui ne peuvent qu’étonner. Observer l’action à l’arrière est un must des plus intéressants. Caleb Nott est un multi-instrumentiste et a empoigné synthés, micro, guitare et percussions, les uns après les autres afin de savamment compléter l’ambiance musicale.

Après un court entracte, un veston en velours et une crinière rousse font leur apparition. Alex Trimble, le chanteur, et ses acolytes Sam Halliday à la guitare et Kevin Baird à la basse, font une entrée remarquée sur scène, remarquée par la foule, mais très calme et presque avec gêne pour eux.  Trimble fait part de sa satisfaction d’être de retour dans cette ville où il fait toujours si bon jouer, puis c’est l’allégresse.

Ce concert a détonné des autres puisque, malgré le lancement récent de leur troisième album Gameshow, la majorité des pièces jouées provenaient de leurs deux premiers albums, Beacon et Tourist History. Des critiques médiocres ont été faites à l’égard de leur dernier projet. Un changement d’atmosphère pour se diriger vers quelque chose de plus pop, avec des influences allant jusqu’au disco par moments, a peut-être fait grincer des dents les habitués.

Eat That Up It’s Good For You, I Can Talk, Sun, Handshake, Next Year, toutes les pièces classiques auxquelles n’importe quel fan de Two Door Cinema Club peut penser ont été faites. La beauté de la chose, c’était de pouvoir entendre en live pour la première les nouveaux morceaux du groupe. Gameshow, Bad Decisions et Ordinary entre autres ont pu être entendus.

Le groupe conserve toujours sa verve habituelle, arborant une confiance désarmante sur scène avec une justesse d’exécution très habile.   Chaque fois qu’une autre piste était entamée, l’atmosphère se renouvelait pour devenir de plus en plus survoltée et dansante.

Un rappel, nécessaire selon les admirateurs qui piétinaient le sol à qui mieux mieux, a clos la soirée en beauté avec What You Know, single le plus populaire du premier album de la formation.  Pour tous ceux qui ont vu Two Door Cinema Club à plusieurs reprises, ce n’était qu’une satisfaction renouvelée, pour les autres, une simple garantie d’être présents pour leur retour déjà attendu.

Auteur: Luca Max

Photographe: Marie-Jade Morneau

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009