15095600_10157899152375128_3677376904554494962_n

Vendredi dernier, The World Alive était de passage au cabaret La Tulipe pour sa tournée Overdose Tour. C’est dans une salle pratiquement vide que j’ai mis les pieds en cette soirée d’automne froide et pluvieuse. J’étais étonnée, mais en même temps non, de voir qu’il y avait si peu de personnes présentes et que la plupart des gens présents dans la salle étaient probablement des amis du band qui ouvrait ou bien des staff des bands de la tour. Je dis cela parce que Extensive Enterprise avait à peine fait de promotion pour ce show. Je dirais même que je n’avais pas vu d’event ou bien d’annonce nulle part pour ce tour. C’est pour cela que je pouvais comprendre que peu de gens s’étaient présentés. Bref, c’était quand même décevant et ça devait encore plus l’être pour les bands qui devaient monter sur scène.

Plusieurs groupes étaient attendus en cette pas très belle soirée, dont Invent, Animate, Islander, Volumes et bien sûr The World Alive. Des bons bands se sont fait voir sur scène, de bonnes performances et beaucoup d’énergie, malgré le fait que peu de personnes remplissaient le plancher de la salle. Le chanteur d’Islander a nommé au courant de la soirée que les bands ne sont pas le show lors de spectacles, mais bien la foule et que celle-ci devrait plus bouger et participer. C’est bien vrai et la foule a écouté.

Finalement, quelques minutes avant la performance de Volumes, plusieurs fans sont entrés dans la salle et l’ambiance a commencé à être un peu plus présente. Une excellente performance de la part des membres du band de Los Angeles qui a pris deux secondes de leur temps pour insulter Donald Trump. Un mixte de leurs vieilles et nouvelles chansons s’est fait entendre au plaisir de tout le monde. Le groupe a nommé avoir terminé de recorder leur tout nouvel album dans le sous-sol du La Tulipe, nommant que Montréal était une ville très inspirante, yuuuuss. J’ai été légèrement déçue lorsque j’ai aperçu leur tour manager  en arrière-scène leur disant d’arrêter leur set tout de suite pour laisser place au headliner.. Les fans présents n’étaient pas très contents et en ont redemandé, mais cela n’a pas porté fruit malheureusement.

The World Alive est entré en scène après une performance de feu de Volumes qui ont promis du nouveau pour 2017 et un retour à Montréal très bientôt. Encore une fois, j’ai été déçue de la performance du headliner.  Ça fait déjà quelques shows où je ressors déçue de la performance pour différentes raisons. Cette fois-ci, c’est difficile à expliquer, car je ne connaissais pas vraiment le band, mais c’était un mixte entre leur présence sur scène, la qualité du son, la voix du chanteur et fort probablement la foule. Je suis restée sceptique et je suis même allée réécouter du The World Alive en arrivant chez moi et cela a juste confirmé ma septicité, cela ne sonnait pas du tout pareille. Bref, ce n’est pas la fin du monde, mais j’avais quand même hâte que le show se termine (oups). 

pic1_twa_jonathanweiner-1132x509

Auteure: Élizabeth Gauthier

Crédit photo: The World Alive

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009