Mercredi 20 décembre 2017 – Certains -comme moi- l’ont découvert en 2014, chroniquant La bio interdite des invités politiques, dans l’émission de Maïtena Biraben Le Supplément. Pour d’autres -plus nombreux- il s’est révélé aux côtés de Yann Barthès dans l’émission Quotidien. 

20h45, le spectacle affiche complet depuis des semaines et avec le match TFC-OL qui se joue non loin du Casino, les retardataires sont nombreux. Je ne vais pas gâcher la surprise mais évitez d’être en retard au spectacle de Vincent Dedienne, car son entrée en scène est assez… inédite !

Pendant plus d’1h30, Vincent Dedienne nous présente l’ado qu’il était, grand admirateur de Muriel Robin, ses parents adoptifs.. et réconcilie avec brio théâtre et one-man-show. On se régale tout au long de l’autoportrait intime, sensible et hilarant de ce jeune prodige de l’humour.

Le public toulousain remerciera chaleureusement son hôte, qui, après une nuée d’applaudissements, reviendra en toute simplicité sur la scène échanger quelques mots. On ressortira alors comme après avoir passé la soirée avec un -très- sympathique ami, qui avant de nous laisser partir nous a recommandé de ne pas prendre froid dehors et de surtout “ne pas prendre peur par les temps qui courent”.

Si vous avez raté sa venue, ne vous inquiétez pas, devant un succès débordant Vincent Dedienne a déjà prévu de revenir à Toulouse : séances de rattrapage les 26 et 27 juin prochains, toujours au Casino Barrière. 

 

Auteure : Vanessa Eudeline

Photographe : Antony Chardon

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009