Sabaton était de passage au Club Soda, armé du nouvel album The Last Stand. La salle était comble pour ce spectacle des vétérans du power metal, qui ont emmené avec eux Leaves’ Eyes et Battle Beast.

Ces derniers ont offert une prestation énergique, malgré que leur musique et leur spectacle n’offre rien de nouveau. Pour leur première apparition sur scène au Canada, certains ont découvert un groupe qui sait comment mener une foule, et plusieurs ont eu la chance de voir un groupe bien établi en Europe. Les musiciens ont facilement gagné le coeur de ceux qui ne les connaissaient pas avec leurs rythmes et chorus entraînants, et en s’adressant au public en français. Le groupe finlandais sera définitivement à surveiller par tous les amateurs de power metal!

Sabaton n’a pas perdu de temps pour prendre le contrôle de la salle. L’atmosphère était survoltée dès les premières notes de In The Army Now, jouée en playback. Les Suédois  se sont rapidement lancés dans Ghost Division et The Art of War. Le nouveau guitariste Tommy Johansson, qui en était à son premier spectacle au Canada, cadre parfaitement avec le groupe qui a su remplir la salle malgré leur passage au Heavy Montréal 2016. La petite scène du Club Soda n’a malheureusement pas pu accomoder leur char d’assaut/drum riser, mais ça n’a pas empêché les musiciens de tout donner sur scène, avec leurs habituelles attitudes. Sabaton nous a servi un savant mélange de vieilles chansons et de nouvelles compositions tirées de The Last Stand. Les fans ont donc repris autant Swedish Pagans que  Winged Hussars, avec une finale glorieuse de The Lost Battalion, Primo Victoria, Shiroyama et, pour finir, To Hell And Back.

Le  power metal n’est peut-être pas aux sommets qu’il a déjà atteints, mais Sabaton portent bient haut l’étendard du style qu’ils représentent à la perfection!

Photographe: Sophia Khmil

Auteur: Phil Mandeville

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009