PR-7

5 juin 2015 – Oh dear… Honnêtement, je ne me souviens pas d’avoir assisté à un show aussi insane que celui de Purity Ring depuis des mois. Quelques complications ont forcées BRAIDS a annuler leur performance en première partie pour finalement laisser place à Majical Cloudz. Ceux-ci ont notamment accepté l’offre, seulement quelques heures avant l’ouverture des portes. Majical Cloudz, ainsi que Born Gold, nous ont offert une première partie plutôt short and sweet, qui manquait quelque peu d’intensité. C’est seulement à l’entrée en scène de Purity Ring que la vibe de la soirée s’est réellement installée. Le jeune duo canadien ont performé sur une scène plutôt éclectique; ruban de lumières, instruments custom, costumes aliénant, bref, tout pour se sentir dans un autre monde. Stranger Than Earth a ouvert le bal en ce vendredi soir, alternant par la suite entre des compositions issues de leur plus récent album Another Eternity, ainsi que Shrines. C’est toutefois la pièce Flood on the Floor qui a créé le plus d’émoi au Métropolis; salle qui n’était pas comble étonnement… Megan James se déhanchait subtilement, en mouvements presque calculés, donnant encore plus d’ampleur à l’ambiance transcendante qui planait dans la salle. L’expérience sensorielle composée des jeux de lumières issus du décor, une prestation vocale sans anicroches et un beat envoûtant en ont fait une prestation, en tout et pour tout, exceptionnelle. Votre prochain move serait d’aller dans le record store le plus près, vous procurer Another Eternity et d’ensuite vous acheter des billets pour le Ottawa Bluesfest, puisque Purity Ring y sera de passage le 17 juillet prochain! Road trip anyone? Je suis tombée sous le charme, littéralement…

Auteur: Laurie Goudreau

Photographe: Gabriella Cristiano

Pour en savoir plus: Purity Ring, Born Gold, Majical Cloudz

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009