20161130peaches140

Mercredi 30 novembre 2016 – Il est 21h30 lorsque Merrill Beth Nisker alias Peaches entre sur la scène du Bikini  sur le titre Rub. Le visage maquillé fluo, elle est vêtue d’une combinaison en poils roses et coiffée d’un chapeau… en forme de vulve ! Le public n’est pas très dense mais bouillant pour accueillir l’icône de l’electroclash. Une danseuse et un danseur l’accompagnent sur le show, tous deux masqués d’une grande vulve à poils blonds. Après nous avoir offert un superbe grand écart, Peaches ôte son chapeau, laissant apparaitre sa crinière blonde, et son costume, sous lequel elle est en sous-vêtements ornés de plusieurs seins en silicone. Seule, elle chante et contrôle ses machines ; scéniquement le show est audacieux, sans pudeur, transgressif, jouissif, où tenues sexy et extravagantes s’enchainent. La setlist en est à Dick in the Air, lorsque qu’un pénis géant gonflable est déroulé sur le public, Peaches pénètre à l’intérieur y poursuivre son interprétation. Plus tard, seins nus sur scène elle fera clamer répétitivement “Dick” au public avant de l’asperger de deux bouteilles de champagne. Sacré personnage que celui de Merrill Beth Nisker qui, du haut de ses 5 dizaines, continue de provoquer à grands coups d’humour et de sexualité débridée. Merci à Radical Production, Le Bikini et Les Productions du Possible d’avoir organiser sa venue à Toulouse.

Auteure : Vanessa Eudeline

Photographe : Antony Chardon

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009