The Offspring

Dimanche 30 Juillet – Après une courte nuit marquée par une ambiance très festive sur le camping (l’effet post Manu Chao s’est fait ressentir jusqu’au levé du jour), on attaque tranquillement cette dernière journée avec la visite des magnifiques villages et lieux touristiques que nous propose le Lot. Le tout avant de refouler pour une dernière fois le site de l’Ecaussystème qui nous a fortement séduit pour sa 15ème édition par sa programmation éclectique et festive, et encore plus ce dimanche soir avec Jain, The Offspring, Matmatah et Lord Ruby.

Pour cette dernière soirée les plus de 13 000 personnes présentes ont dansé et chanté sur les titres entêtants de Jain comme le célèbre Makeba où l’artiste nous a gratifié de sa traditionnelle traversée de foule dans son énorme boule transparente.

 

La magie du live s’est plus encore fait ressentir lors de la prestation de The Offspring où une grosse partie de la foule s’est mise à pogoter comme des fous sur l’intégralité des titres qui ont marqué en grande partie notre adolescence. Les américains sont habitués aux prestations sur le sol français mais ce soir, à l’Ecaussystème, l’ambiance a dépassé tout ce qu’on avait pu vivre lors de leurs précédents concerts. Dexter Holland (au chant) en a même été étonné.

 

Puis finalement la Bretagne a envahie le Lot le temps d’un concert irrégulier de Matmatah mélangeant les nouveaux titres du groupe avec les succès de leur premier album, La Ouache, comme L’Apologie ou Lambé An Dro qui nous ont trotté dans la tête pendant les 2h30 de trajet pour rentrer à Toulouse.

 

L’Ecaussystème, pour cette 15ème édition, a marqué les esprits avec ses 2 soirées complètes, son ambiance festive très peu comparable aux autres festivals, ses légendaires toilettes sèches, son camping bien agencé à 2min de l’entrée du festival et son emplacement idyllique au milieu de la verdure. On regrette simplement le manque de bar et de stand nourriture sur le site du festival (au vu du monde présent) ainsi qu’un choix peu varié et recherché en terme d’alimentation.

Pour tous ceux qui souhaitent se déconnecter de la réalité et vivre 3 jours de folie, on vous conseille fortement de bloquer dès maintenant le weekend du 27-29 Juillet et de préparer votre venue à Gignac en Quercy (Lot)

Auteur & Photos : Antony Chardon

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009