Nickelback 361

18 février 2015 – Le groupe rock Canadien Nickelback était de passage au Centre Bell dans le cadre de la tournée de lancement de l’album No Fixed Adress (2014, Republic Records). Le groupe était pour l’occasion accompagné de The Pretty Reckless.

es derniers ont réchauffé la foule avec les succès de leur plus récent opus Going To Hell (2014, Razor & Tie Records). Mené par la chanteuse Taylor Momsen, le groupe a enfilé les morceaux dont Heaven Knows et Fucked Up World, qui se sont tous deux retrouvés au sommet des chartsThe Pretty Reckless donne un spectacle rock n’ roll honnête, mais compte surtout sur les petits riffs faciles et sur le charme de leur frontwoman pour les porter.

Nickelback ont servi leur hard rock sans complexes aux 10,000 spectateurs du Centre Bell avec leur habituel aplomb. Appuyés par une mise en scène incluant écran géant et projections de toutes sortes, ils ont donné leur spectacle avec le professionnalisme qui est devenu leur marque de commerce. Ils ont ouvert avec Million Miles an Hour, Something in your Mouth et Photograph avant de surprendre le public avec une chanson qu’ils n’avaient pas jouée depuis près de 10 ans: Hero, que Chad Kroeger avait composée pour le film Spider-Man (2002). Le chanteur nous a d’ailleurs appris qu’il avait pris l’habitude de mentir aux enfants, en leur disant qu’il était un super-héros à cause du vidéoclip de ce morceau… 

Le groupe y est allé de ses habituels covers, notamment Master of Puppets (Metallica), Moby Dick (Led Zeppelin) et Hotel California (The Eagles). Leurs propres succès comme Animals et Rockstar ont fait lever leur public, et ils ont conclu la soirée avec Burn It To The Ground.

Somme toute, un concert de Nickelback est réglé au quart de tour, à un point impressionnant. Ça ne rend pas leur musique plus riche, par contre…

Auteur: Phil Mandeville

Photographe: Paul Blondé

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009