20141031Mogwai137

31 Octobre 2014 – En ce jour d’Halloween la “coutume” est de proposer une soirée avec un son et une ambiance approchant celle des films d’horreur les plus morbides. Pour le coup, le Bikini fait exception à la “règle” avec la venue des gars de Mogwai. Mais pour l’occasion certains fans auront néanmoins revêtu leurs costumes de zombies ou autres personnages obscurs afin de célébrer l’évènement.

Sans pression et en toute simplicité, à 20h30 RM Hubbert s’installe, guitare à la main, sur sa chaise pour nous interpréter son premier titre purement instrumental. Après 5 minutes d’un folk rock somptueusement interprété, il attrape son micro pour partager ses expériences et présenter ses futurs titres le tout dans un humour purement scottish. Nous avons été scotchés devant son niveau technique et sa prestance scénique même s’il est resté assis tout au long de son set. Il vit profondément sa musique et nous a transporté dans son voyage émotionnel.

A 21h30, après un intermède plutôt long, les gars de Mogwai ont finalement fait leur entrée, sourires voire même rires aux lèvres, pour interpréter le titre Heard About You Last Night. On pouvait sentir leur bonheur d’être sur scène même si l’échange avec le public s’est malheureusement limité à des “Merci beaucoup” et “Thank you very much”. Ils nous auront néanmoins avoué qu’ils considéraient le Bikini comme une de leurs salles préférées dans le monde. Rien que ça !!

La première partie du set a été plutôt calme avec un jeu lourd et fort, accentué par une décoration de la scène et des jeux de lumière qui permettent de garder une atmosphère planante. On retrouve toutes les subtilités de leur dernier album, Rave Tapes, dans les morceaux très atmosphériques : Deesh et The Lord Is Out of Control. Quelques titres plus tard, c’est sur des rythmiques plus pêchues et plus rock que l’on vibrera avec, entre autre, le morceau How to Be a Werewolf extrait de leur précédent album Hardcore Will Never Die, but You Will.
L’ambiance rock va retomber en se rapprochant de la fin du set pour finalement sonner l’heure du dernier morceau à 22h30. On pourra quand même encore vibrer plusieurs minutes lors d’un rappel long de 2 morceaux.

Même si les membres de Mogwai ne sont pas réputés pour être des showmen, on s’attendait à davantage de riffs rock. Le public de ce soir est resté très passif face à cette ambiance un peu trop atmosphérique.

Auteur et Photographe : Antony Chardon

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009