IMG_5897

18 octobre 2014 – Derrière le pseudonyme de Lights se cache Valérie. Jeune  auteure-compositrice-interprète qui se spécialise dans une musique un peu geek, un peu électro, un peu rock, un peu pop, un peu sucrée.

La jeune femme a illuminé le National en cette fraîche soirée d’automne.  Accompagnée de nombreux musiciens pour sa tournée Little Machines, Lights, nouvellement maman, nous a offert un panel de morceaux tirés de son dernier album du même nom. Derrière ses claviers électroniques ou sa guitare, Lights entonne ses titres accrocheurs aux sonorités électro-pop. Le public est jeune et réactif et la jeune femme semble ravie de partager sa bonne humeur avec le public montréalais.

Le succès de Lights a pris son envol avec des titres tirés de l’album The Listening qui sera malheureusement trop peu représenté ce soir. Ses deux derniers albums, Siberia et Little Machines n’ont pas le charme 2.0 que Lights avait su créer avec son opus précédent. Toutefois, les titres que la chanteuse a choisi de présenter ce soir s’intègrent parfaitement à l’ambiance du spectacle. Les titres tels que Toes et My Boot, présentés en début de performance allumeront les fans.

Lights n’est pas une chanteuse à grande voix, mais ses talents de musicienne sont indéniables. Jonglant sans sourciller entre le keyboard, la guitare et le piano plus “conventionnel” Lights démontre qu’elle est le cerveau absolu derrière chacune des compositions. Naturellement, inutile de mentionner à quel point la jeune femme est ravissante, avec sa coiffure un peu fofolle et ses grands sourires. Le National est bondé, avec raison. Comme a son habitude, Lights a offert une prestation douce mais dynamique et pleine de bonne humeur, un vrai plaisir, même pour ceux qui ne sont pas des fans absolus du genre.

Auteure & Photographe: Lauren Gouilloud

Pour en savoir plus: Lights

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009