20150530LiveExtraordinaireDeM259

30 Mai 2015 – C’est reparti pour un tour, la nouvelle édition du Secours Pop Rock s’est tenue le 30 Mai 2015 au Zénith de Paris. Sauf que cette fois-ci on fête les 70 ans du Secours Populaire ! De nombreux artistes se sont réunis autour de -M- pour soutenir bénévolement l’association et pour nous donner une performance exceptionnelle.

20h30 – Devant un Zénith complet Gunther Love, un des membres de Airnadette, nous rappelle l’importance de notre soutien à cette soirée et remercie l’ensemble du public de sa présence. Ici, dépenser c’est donner pour le Secours Populaire. Il nous promet un show d’enfer ! Il est 20h45, -M- rentre en scène avec un costume rouge et noir à paillettes. Devant nous s’ouvre une incroyable mise en scène sur un décor très naturel avec beaucoup de végétation. Sur un fond complètement rose, -M- nous livre une très bonne performance de Onde sensuelle . Le public, très bon connaisseur, reprends seul le refrain. L’ambiance commence déjà à être très bonne. A la fin de la chanson, une personne rentre sur scène et avant qu’elle n’ait pu prononcer un mot, le public rigole déjà en pensant à ce qui va suivre. Je parle bien sur de Florence Foresti, qui nous partage une parodie amusante de Vanessa Paradis, avant de repartir en backstage.

Matthieu Chedid reprend le relais accompagné de Zalindê, une grande équipe de femmes à percussions afro-brésiliennes, pour chanter L’ile intense. Sur une scène complètement rouge, nous avons le droit à des rythmes endiablés et des « indigènes » mettant en scène une danse d’une énergie incroyable. Un très bon solo de Zalindê fera bouger toute la foule. Ensuite, -M- fera retomber la folie pour nous livrer deux très bonnes musiques de son répertoire : Océan et A tes souhaits. Sur cette dernière chanson le public suit l’ambiance en balançant les bras dans les airs. Nos yeux se fixent sur le bassiste avec son clavier électro attaché à sa guitare qui donnera une très bonne performance.

Une nouvelle surprise s’en suit. Kyan Khojandi, créateur de Bref, nous fera une brève apparition en nous jouant un morceau de flûte. Il sera suivi par Matthieu arrivant avec sa fameuse guitare dorée. Le public sait déjà à quoi s’attendre. Le Mojo fera bouger tout le public. Des lumières dorées dans tous les sens se calent au rythme effréné de la musique. Tout le public des gradins se lève et le Zenith devient une grande piste de danse ! Changement de rythme, Hocus Pocus et Oxmo Puccino nous donne une très bonne performance de rap. Ils seront rejoins à la trompette par Ibrahim Maalouf qui complétera à merveille cette prestation. Les deux membres d’Hocus Pocus20Syl et Greem rejoignent ensuite leurs 2 autres compères de C2C qui viennent d’arriver sur scène. Malgré un début difficile sans électricité, le public ne lâche rien. C2C nous mixera un Down The road de folie accompagné d’Ibrahim à la trompette et de -M- qui arrivera en milieu de morceau avec sa guitare électrique et ses lunette à leds éblouissant tout le public. Un show unique que l’on aura du mal à retrouver ailleurs.

Après tant de fracas, petit moment poétique en compagnie de -M-, Louane et Ibrahim qui nous enchantent avec La bonne étoile. Tout le public fait briller des étoiles dans le Zenith avec leur téléphone. C’est magnifique, on rêve. Tété les rejoindra sur la scène pour nous chanter A la faveur de l’automne. S’en vient ensuite le tour des Airnadette, pour un moment drôle et décalé mais malheureusement trop court. Ils font monter considérablement l’ambiance avec un best of de leur spectacle et quelques nouveautés.

Matthieu Chedid reprend finalement le cours de son show avec l’un de ses principaux tubes : Le complexe du corn flakes. Cette musique rend complètement fou le public du Zénith qui crie, chante et danse. A la fin de ce titre, Kyan arrive déguisé en -M- des années 90 et nous fait un super solo de guitare. Nouvelle surprise, Matthieu invite sur scène la fédération du Mali qui arrive en habit traditionnel pour nous jouer un morceau envoutant avec des koras. Nach, de son vrai nom Anna Chedid, et Tony Allen, batteur d’origine nigériane, rejoignent la scène pour une très bonne performance de Amssétou pleine de joie et venant du cœur. Le public est conquis et ému.

Retour aux classiques pour -M- qui nous chantera Mama Sam suivi une nouvelle fois par l’arrivé de Kyan Khojandi sur scène qui jouera une surprenant partie de violon sur Je dis aime. Une prestation qui étonnera tout le public. C’est au tour du come back de Florence Foresti qui prend rapidement le relais pour s’improviser DJ et faire danser tout le Zénith comme dans une boite de nuit sur des fonds musicaux plus que connus.

Pour clore cette soirée, Matthieu Chedid fera ensuite un rappelle avec sa sœur Nach sur une musique de leur père Les absents ont toujours tort. Une musique très douce sur laquelle le public est ému. Louis Chedid, le papa, rejoint la scène pour un moment de familiale magnifique sur  On ne dit jamais assez aux gens qu’on aime qu’on les aime. Ce show, de plus de 2H40, restera unique et fabuleux. Il se termine sur Comme un seul homme avec tous les artistes présents sur scène. Le public en ressortira émerveillé par les performances des ces artistes qui étaient là bénévolement pour la bonne cause.

Merci à eux ainsi qu’à tous les bénévoles et aux organisateurs pour la création de ce spectacle.

Auteur : Alexis Cordero

Photographe : Antony Chardon

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009