Il s’est écoulé plus de deux ans le dernier passage de la formation Kreator dans la métropole. Pour un groupe qui a une grande histoire avec la ville, cela est une éternité. Heureusement, le groupe était de passage au Club Soda avec Obituary, Midnight et Horrendous, dans le cadre de la tournée Décibel.

Il y a déjà beaucoup de monde lorsque la formation américaine Horrendous arrive sur scène pour réchauffer les amateurs avec leurs mélodies death métal. Leur musique est puissante et intense, ce qui énergise plusieurs amateurs. Ces derniers démontrent leur appréciation en faisant quelques petits moshpits durant leur prestation.

C’est maintenant au tour du trio Midnight de conquérir la foule du Club Soda avec leur musique brutale. Portant fièrement leurs cagoules, le guitariste fracasse une guitare dès le début de leur spectacle au grand plaisir de la foule. Cette dernière crée un énergique moshpit dès le début de leur prestation et se nourrit du dynamisme des musiciens et de l’agressivité de leur musique. Les amateurs auront droit à un second souvenir à la fin de leur prestation alors que le guitariste fracasse une autre guitare offerte par les amateurs. Le groupe a pleinement profité de sa courte prestation pour démontrer ce dont ils sont capables, au grand plaisir des amateurs qui voulaient absolument les voir pour une première fois.

Le groupe death métal Obituary est aussi grandement attendu par les amateurs montréalais et le Club Soda se remplit à craquer pour ces derniers. Arborant fièrement les couleurs du groupe, les amateurs créent un moshpit dès le début du titre Internal Bleeding. John Tardy est en grande forme et même s’il interagit peu avec la foule, sa voix captive les amateurs. Trevor sera le seul autre musicien à se démarquer alors que les autres seront plus discrets. Leur prestation est bien entendu centrée sur leur nouvel album, mais on y retrouve aussi les classiques comme Chopped in Half / Turned Inside Out et Don’t Care. Comme se veut la tradition, leur succulente prestation prendra fin avec le titre Slowly We Rot.

Même si les amateurs ont été déçus de la durée de la prestation d’Obituary, ils se réjouissent rapidement lorsque la formation Kreator arrive sur scène avec la musique du titre Hordes Of Chaos. Comme la formation à une belle histoire avec les amateurs montréalais depuis trente ans, ces derniers n’ont pas besoin d’invitation pour faire d’inépuisables moshpits tout au long de la soirée. Comme il fallait s’y attendre, le groupe centre leur prestation sur leur nouvel album en jouant cinq compositions. Même si le son n’est pas parfait et qu’il est parfois difficile d’entendre la voix de Mille, les amateurs font du crowd surfing et se poussent énergiquement au rythme de la musique. L’ambiance est intense et les musiciens sont très dynamiques sur scène. Il est cependant dommage que Ventor soit installé au fond de la scène qu’il soit peu éclairé.  Bien entendu, les classiques comme Phobia, Enemy Of God et Extreme Aggression sont grandement appréciées par les amateurs. C’est cependant le rappel qui sera le plus électrisant avec les titres Flag Of Hate, Under The Guillotine et Pleasure To Kill. Mille ne se gêne pas pour demander à la foule de faire quelques Wall Of Death et des Circle Pits. Malgré l’âge et les nombreuses tournées, les prestations de groupe sont toujours aussi mémorables et les amateurs se sont encore déplacés en grand nombre au Club Soda pour les voir.

Merci à Decibel Magazine d’avoir préparé cette excellente tournée.

Auteur: Albert Lamoureux

Photographe: Romy Del Signore

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009