Louis Bertignac

23 Février 2015 – Ce soir, et pour la 4ème fois de l’année, Julien Doré est de retour pour son Love Tour. Et comme à chacun de ses passages, le Bikini affiche complet.

C’est le groupe Aloha Orchestra, originaire du Havre, désigné pour assurer la 1ère partie. Avec leur son pop/électro, on ne peut pas dire que les 3 membres du groupes aient fait l’unanimité. Leur temps de scène ne s’est d’ailleurs estimé qu’à 20 petites minutes, autant dire que leur maigre prestation ne restera pas dans les annales.

A 21h15 les lumières du Bikini s’éteignent, les musiciens font leur entrée sur scène dans une ambiance survoltée. La musique commence, des projections de fumée envahissent la scène laissant apparaître Julien Doré. Un look de dandy, vêtu tout de noir, très classe, il n’en faut pas plus pour que se déchainent toutes les filles du public. C’est donc dans une ambiance de folie que le concert débute, Julien Doré enchaîne les titres (beaucoup du dernier album), On attendra l’hiver, Paris-Seychelles, Chou Wasabi…. Armé de son ukulélé, il n’en oublie pas des morceaux comme Les limites ou Bleu canard de ses précédents opus. Il ne manque pas de rappeler que son 1er live sorti il y a quelques semaines fût enregistré dans cette salle, ce qui a le don d’exciter la foule un peu plus. N’étant pas une fan de la première heure, je dois bien avouer que ce soir j’ai découvert un véritable showman. Danseur, charmeur, beaucoup d’auto-dérision, même un problème technique en début de show donne finalement un joli moment… je comprends maintenant pourquoi cet artiste fait l’unanimité depuis quelques temps. Tantôt clown cascadeur, quand le coup de folie lui prend de vouloir escalader le Bikini et d’en redescendre en se laissant tomber sur le public, tantôt crooner mélancolique quand il se retrouve seul au piano, malgré l’imitation de Gilbert Montagné le moment fût beau.

Après 1h30 de show, Julien Doré et ses musiciens quittent la scène sous un tonnerre d’applaudissements. Au vu de la communion qu’il y a entre eux, nul doute que son public sera bel et bien présent pour accueillir les prochains albums et pour les  prochaines tournées.

Auteur : Elodie Gallenstein

Photographe : Jérôme Jacques

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009