[simpleviewer gallery_id=”26″]

04 Avril 2011 – Le Rap/Metal d’Hollywood Undead débarquait à Montréal ce lundi. Originaires de Los Angeles et célèbres avec seulement un album studio en circulation (Swan Songs), les américains avaient prévu de sortir leur 2nd opus (American Tragedy) le lendemain de leur prestation au Metropolis. Une coïncidence heureuse qui promettait une soirée des plus kick-ass.

Undead. Le show commence en force et les membres de HU n’ont aucun mal, dès la première note, à déclencher les pulsions primitives du public à bouncer dans tous les sens. Sell Your Soul, Been To Hell et Bottle and Gun suivront rapidement en annonçant la couleur : ce soir on mélange le vieux et l’ancien. Swan Songs et American Tragedy, réunis pour mieux déchainer les passions d’une salle déjà complètement conquise. California. Les masques tombent et une pluie de beats euphorisants continent de s’abattre sur le Metropolis. “Let’s watch this city burn the World” sera bientôt repris en coeur par toute l’assistance avant de céder rapidement la place à une série de compos plus calme comme My Town. Le coup de grâce – et le rappel – suivront juste après avec la très attendue … Young. Damn right, facile de voir que le public l’attendait de pieds ferme à voir la réaction d’explosion qui l’a accompagnée. Everywhere I Go et Hear Me Now, efficaces à souhait, finiront le set tout en laissant le public sur sa faim. Avec un peu moins d’une heure de présence scénique et malgré quelques petits problème de voix du côté de Danny, Hollywood Undead à su prouver sa valeur une fois de plus en délivrant un show clairement à la hauteur des attentes. Et damn’ on en reprendrait bien une tranche juste la maintenant pour la route!

Auteur: Paul Blondé

Équipement utilisé: D3s (Nikon), 24/70mm

Pour en savoir plus: Hollywood Undead

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009