026helloween-1-3

28 février 2016 – Même si les concerts se font rares en ce début d’année, ceux que nous avons sont d’une excellente qualité. C’est donc sans surprises que le Théâtre Corona se remplit rapidement lors du passage de la formation Helloween. Ces derniers sont accompagnés des groupes Them et Potion 13.

Ayant été annoncée sur le tard, la formation locale Potion 13 arrive sur scène alors que les amateurs continuent d’arriver. Ayant la lourde tâche de réchauffer la foule, leur prestation est intense et entrainante. Même si Brian connait des difficultés techniques au niveau du son de sa guitare en début de prestation, cela est vite chose du passé et les musiciens offrent une très bonne performance. Pour plusieurs, c’est la pièce F**k The World qui sera le moment choisi pour démontrer leur enthousiasme pour leur musique.

Dès leur arrivée, plusieurs amateurs s’interrogeaient sur le style musical de la formation Them. Voyant l’aspect théâtral bien avant que la formation arrive sur scène, l’anticipation des amateurs était palpable. Ces derniers accueillent chaleureusement la formation après seulement quelques notes de la première pièce. Fortement appuyée visuellement, et ayant plusieurs personnages sur scène, la musique du groupe est entrainante et précise. Armée d’un costume élaborée incluant un masque en latex et une perruque, il est impossible de reconnaitre Troy Norr. Sa voix est cependant immanquable et est aussi bonne sur scène que sur l’EP qui vient de paraitre. Comme plusieurs le remarquent, la mise en scène de leur spectacle est fortement inspirée de celui de King Diamond. La comparaison se situe aussi au niveau de la voix de Troy qui, par moment, est aussi aiguë que celle de Kim Bendix!  En plus d’inclure les trois titres de l’EP, le groupe joue aussi les titres Down The Road To Misery, Ghost In The Graveyard et When The Clock Struck Twelve. Suivant cette belle découverte, plusieurs se sont rués aux tables de marchandises afin de se procurer CD et chandails. Pour un premier spectacle à vie, on peut dire que le groupe a surpassé les attentes des amateurs et avait les allures d’un groupe très expérimenté.

Place maintenant à la formation que tout le monde est venu voir! Les amateurs scandent le nom de la formation Helloween bien avant que ces derniers arrivent sur scène. Ce n’est donc pas surprenant de voir la foule devenir hystérique dès les premières notes de la pièce Eagle Fly Free. Enchainant rapidement avec un autre classique du groupe (Dr. Stein), la foule chante les paroles avec Andi du début à la fin sans manquer un mot. Ce dernier interagit constamment avec la foule comme à son habitude, parlant même en français à quelques reprises. Même si le groupe entreprend sa tournée nord-américaine en promotion de son dernier album (My God-Given Right), les amateurs connaissent bien les paroles des titres Heroes, My God-Given Right et Lost In America. Cependant, c’est l’album Time Of The Oath, qui célèbre ses 20 ans, qui est au centre de la soirée avec quatre excellentes compositions, soit Before The War, Forever And One (Neverland), Power et Steel Tormentor. Même si Andi informe la foule qu’il est malade, il donne son maximum et sa voix n’est pratiquement pas incommodée par ce virus. Markus et Sascha sont quant à eux en très grande forme et parcourent la scène de long en large tout au long du concert et interagissent autant entre eux qu’avec la foule. Malheureusement, toute bonne chose à une fin et c’est avec les pièces Future World et I Want Out que ce termine la soirée. Les amateurs démontreront leur appréciation pour les citrouilles allemandes en chantant ces pièces à pleins poumons!

La formation démontre encore une fois que même si elle fête ses trente ans de carrière, elle est toujours aussi populaire. On remarque que leurs amateurs se sont renouvelés au fil du temps et qu’elle contient plusieurs jeunes qui étaient à peine nés lors des débuts du groupe. Ces derniers ont grandement apprécié leur soirée au Théâtre Corona et auraient aimé un second rappel.

Auteur: Albert Lamoureux

Photographe: Romy Del Signore

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009