Le grand événement de clôture des Francos a attiré beaucoup plus de gens que n’importe quel autre soir malgré la chaleur étouffante. Je n’ai pas vu autant de monde danser de tout le festival que pour le show de Tiken Jah Fakoly à la scène Ford – il faut dire que les beats reggae de ses chansons s’y prêtent très bien. Le chanteur d’origine ivoirienne a vraiment un aura de mystique et de calme avec ses dreads, sa façon de chanter et le grand boubou brun avec lequel il commença son spectacle. Accompagné de ses musiciens et de deux jolies backup vocalists, ils interprètent des succès comme Francafrique, Plus rien ne m’étonne, et font même un rappel avec Africa.

Le spectacle final est un grand classique favori: les Cowboys Fringants. Impossible que ça ne finisse pas en gros party avec cette gang là! Tous super dynamiques sur scène, autant les musiciens que le chanteur Karl Tremblay, accompagné des voix de tous les spectateurs. Les Cowboys ont enchaîné des favoris comme Bye Bye Lou, La Manifestation, et des morceaux plus slow comme Toune d’automne et Plus Rien presque sans aucune pause. La pluie tout au long du concert après la canicule et n’a fait que rafraîchir et augmenter le niveau d’énergie du public pour cette dernière soirée aux Francofolies. L’été se poursuit avec le Festival International de Jazz de Montréal, en attendant la programmation de l’année prochaine avec impatience!
 

Auteure & Photographe: Sophia Khmil

 

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009