L’Acadie était à l’honneur ce soir aux Francofolies! C’est d’abord The Hay Babies que j’ai vu jouer à la scène Ford, un trio de jeunes femmes acadiennes avec énormément de style, s’échangeant guitares, keyboards et lead vocals d’une chanson à l’autre.  Leurs compositions indie-folk ont une touche d’originalité hors du commun grâce au mélange de français acadien dans leurs paroles. Un girl band pas mal cool si vous voulez mon avis!

À la scène Bell ce soir, c’est Acadie Rock; le concept est simple: chaque artiste interprète une ou deux chansons, et passe le flambeau au suivant. Lisa Leblanc l’a bien résumé: “Mesdames et messieurs, bienvenue à ce pretty much crazy insane party d’Acadie Rock!”. Assez crazy oui, en effet; c’est le plus grand rassemblement d’artistes acadiens au Québec jamais vu! Tout au long de la soirée, ce sont les musiciens du groupe Les Païens qui accompagnent les divers invités.

Le spectacle est lancé par Marie-Jo Thério, qui interprète avec émotion Café Robinson devant une foule en extase. “Y’a du monde à’messe!” s’est exclamé en riant le trompettiste du groupe Les Païens lorsqu’elle eut quitté la scène. À peu près tous les artistes qui sont montés sur scène pour cette grande occasion ont semblé émus et parfois surpris par toute la foule amassée devant leurs yeux.

Les membres de Radio Radio, Jacques Jacobus et Gabriel Malenfant, ont tous deux lancé leurs carrières solo respectives cette année. donc chacun présentait donc son nouveau matériel ce soir. Gabriel Malenfant sort de son rôle habituel pour prendre place aux platines; accompagné de l’écrivaine Céleste Godin, il interprète un slam accrocheur sur l’histoire du peuple acadien. Jacques Jacobus, lui, ne s’éloigne pas du tout du style de Radio Radio avec son nouveau single Ma vie c’est un movie.

Lorsque vient son tour, Lisa Leblanc monte jouer Aujourd’hui, ma vie c’est dla marde, visiblement un grand favori du public. Joseph Edgar, l’homme derrière l’organisation de ce grand événement, la rejoint pour une autre pièce acoustique en duo – une des plus énergiques de la soirée à mon avis. Je ne suis pas grande fan des banjos et des cowbells en général, mais il faut avouer que ça se mélange plutôt très bien avec le Chiac et les personnages farfelus qu’on a pu voir ce soir.

Nombreux sont les artistes invités qui se sont produits sur la scène Bell des Francofolies ce soir: Caroline Savoie, les hôtesses d’Hilaire, Pierre Guitard, the Hay Babies, Menoncle Jason, Radio Radio et encore plus pour tous les goûts. Malgré tous les genres différents de musique qui ont été à l’honneur ce soir, un point commun les rejoint tous: l’amour de leur patrie, de leur culture et surtout de faire la fête.

Auteure & photographe: Sophia Khmil

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009