20150320FillsMonkey139

20 mars 2015 – La 10ème édition du Printemps du Rire, débutée le 16 mars, propose une programmation d’exception avec un enchaînement d’artistes prestigieux dans toutes les salles et théâtre toulousains. Vendredi dernier était programmés 2 spectacles totalement opposés mais qui ont tous les deux su attirer les foules : Florent Peyre au Casino Barrière et les Fills Monkey à la salle Nougaro. J’ai opté pour le duo qui promettait une prestation plus rock’n roll et je ne regrette pas mon choix.

Pour l’occasion la salle Nougaro (d’une capacité d’accueil de 400 personnes) était pleine à craquer, ce qui n’a pas rendu facile l’installation du public. Le placement libre n’a néanmoins pas arrangé les choses. Malgré ce cafouillage qui a empiété sur les premières minutes du show, nous sommes rapidement rentrés dans le l’univers loufoque des deux batteurs.

Dès les premières minutes du spectacle, le niveau technique de Yann Coste (batteur d’Anais et de No One Is innocent) et Sébastien Rambaud (batteur de JMPZ) est mis sous les projecteurs avec un enchainement de breaks. Crescendo, la démonstration de batterie laisse place à l’humour et à une succession de tableaux bien ficelés et toujours plus absurde les uns que les autres. Toutes les situations sont bonnes pour faire rire le public et l’utilisation d’objets incongrus accentue le côté clownesque des deux compères. On pourra entre autre assister à un tennis avec des tomes de batterie à la place des raquettes, l’utilisation d’une scie sauteuse ou encore la reprise de mélodies connues avec des tubes en plastiques lumineux. Ils n’hésitent pas non plus à faire participer le public lors de duels au sommet entre les deux percussionnistes.

Le visuel, le jeu de scène et la synchronisation des deux batteurs sont maitrisés à la perfection du début à la fin du spectacle. Cette parfaite synchronisation baguettes (ou autres objets) à la main est très bluffante. Néanmoins, au vu de la folie de Yann et Sébastien on pouvait s’attendre à un spectacle plus axé sur l’humour que sur leur technicité instrumentale.

Nous vous recommandons chaudement ce show humoristique qui saura vous transporter pendant plus d’1h30 dans le monde complètement fou des musiciens, humoristes et jongleurs de Fills Monkey. Si vous êtes un minimum adepte de la rythmique et des breaks de batterie, alors vous serez encore plus comblés par le spectacle.

Auteur et Photographe: Antony Chardon

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009