Lorsqu’arrive la fin de l’été à Saint-Cloud, il y a un incontournable à ne pas manquer : Rock en Seine, et sa prog’ éclectique mais toujours efficace. Focus de Thorium Mag sur quelques groupes qui ont souligné avec brio le Rock du nom « Rock en Seine ».

Jour 1 :  At The Drive In / Franz Ferdinand / The Allah-Las

Franz Ferdinand

Le premier jour, sur la Grande Scène, le rock énervé d’At The Drive In a ouvert le bal à coups de riffs acérés pour les toujours aussi doués Franz Ferdinand, dont les classiques réjouissent toujours autant le public. Mention spéciale pour la nouvelle coupe déjantée et peroxydée d’Alex Kapranos et ses sauts dignes d’un voltigeur. Un show toujours aussi impeccable, voir peut-être même trop calculé. Les Allah-Las, quant à eux, ont emporté la Scène du Bosquet, tout au bout du festival, avec leur rock planant et psyché. Il ne fallait pas avoir trop envie de danser, mais c’était bien agréable à regarder.

=> Galeries Photo : Flume, Franz Ferdinand, MØ, At The Drive In, …

 

Jour 2 : Girls in Hawaii / Fuzzy Vox / PJ Harvey

PJ Harvey

Les Girls in Hawaii ont mis un peu de temps à s’approprier la belle Scène Cascade, en ce samedi sous le soleil de plomb. S’ils ont commencé doucement, c’était pour un concert tout en montée. Tee-shirt rayé et lunettes de soleil sur le nez, le chanteur faisait quelques blagues pour nous inviter à rester malgré la chaleur. Puis lorsqu’est arrivée I’m not dead, un frisson de dynamisme a saisi la foule et l’a portée jusqu’à leur très beau final sur Rorschach.

Les Fuzzy Vox, petits frères français des Hives, se sont très bien défendus sur la Scène Firestone à coups de pogos et de sauts, pendant que la prêtresse du rock, PJ Harvey, inondait le festival de son aura grandiose depuis la scène principale.

=> Galeries Photo : PJ Harvey, The Kills, Sleaford Mods, Her, …

 

Jour 3 : Cypress Hill / The XX

Cypress Hill

Si les padres de Cypress Hill ne font pas vraiment du rock, ils restent des rock stars à part entière, et des figures anthologiques qui savent nous faire danser. Un joint dans une main et le micro dans l’autre, ils ont provoqué une escalade de « fucks » entre le coté gauche et droit de la foule, avant de rassembler tout le monde pour un Jump Around endiablé.

L’ambiance était bien différente quelques heures après lors du très beau concert de The XX, qui ont clôturé le festival dans un élan de magie. L’élégant duo et leur acolyte Jamie ont entamé leur fameuse intro à grands cris du public avant d’enchainer sur tous leurs succès pour un concert évolutif et explosif très réussi. Ils ont fait retomber l’énergie gracieusement en finissant sur un Angels cristallin, et une avalanche de remerciements.

=> Galeries Photo : The XX, Cypress Hill, Rone, Mac Demarco, …

Auteure : Noémie Lambert

Photos : Antony Chardon

 

 

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009