20140810-heavy-montreal-026

Heavy Montréal Édition 2014

Qu’est-ce que En Route Vers Heavy Montréal ?

Le concept de battle of the bands qui était utilisé depuis 2012 a été remplacé par un showcase : Des groupes établis présentent leurs favoris sortis de la scène locale.  Les trois concerts annoncés à ce jour seront donnés par The Agonist à Montréal, Dance Laury Dance à Jonquière et Obey The Brave à Trois Rivières et Québec.  Nous avons pris le temps de discuter avec Chris Kells (The Agonist), Max Lemire (Dance Laury Dance) et Alex Erian (Obey The Brave) pour vous présenter les évènements En Route Vers Heavy Montréal.

Le concept

Les groupes établis ont choisi des plus petits noms pour ouvrir leur spectacle. Dans le cas de The Agonist, ils ont fait un compromis entre ceux qui produisaient leur musique préférée à Montréal et ceux qui étaient prêts pour faire un concert d’envergure. C’est aussi intéressant pour eux de voir ce que les autres groupes établis considèrent comme le meilleur sur la scène locale, et qu’ils sont prêts à les aider.

Dance Laury Dance a réuni plusieurs de leurs amis pour offrir une performance digne des meilleurs partys rock n’ roll : Le groupe connaît bien la plupart des musiciens qui vont jouer avec eux et on peut s’attendre à l’habituelle ambiance déchainée de leurs spectacles. Pour Max Lemire, présenter la musique qu’il aime dans le cadre de En Route vers Heavy Montréal est un concept accrocheur et qui n’est qu’une des facettes de son implication sur la scène rock et métal au Québec.

Obey The Brave partagera la scène avec A Perfect Murder et Get The Shot, qui ont déjà attiré le regard sur la scène québécoise, mais aussi avec des plus petits groupes. Le concept de faire découvrir des groupes locaux  que ses fans ne connaissent pas est pour Alex Erian intéressant et flatteur. Toutefois, il souligne que l’attrait de En Route à Trois-Rivières et Québec est l’effort collectif de groupes qui se complètent bien.

final-pic-1

Of Temples et Death Lullaby, gagnants de l’édition 2013.

L’importance de soutenir la scène locale

Pour Chris Kells, la plateforme Heavy Montréal et En Route donne l’occasion aux gens de « réaliser ce qui se passe dans leur cour » et de donner la chance aux petits groupes de performer sur une plus grosse scène qu’à leur habitude. Le fait qu’il y ait une scène presque dédiée aux groupes locaux est une preuve que la scène locale est bien vivante. Il était un grand amateur de la formule battle of the bands, lui qui va voir des concerts de la scène montréalaise depuis qu’il est jeune. « Les groupes locaux travaillent fort pour peu de retour, et c’est triste de voir ça ! » dit-il.

Max Lemire, lui, dit que de s’impliquer et faire découvrir la scène locale devrait faire partie de la mission de gros événements comme Heavy Montréal. La compétition est forte dans le milieu, à tous les niveaux : Il y a beaucoup de petits groupes, beaucoup de concerts, et même des gros festivals qui s’arrachent les têtes d’affiches. Par contre, tout fonctionne grâce à l’implication des acteurs locaux. En mettant l’accent sur l’entraide, tout le monde se tire vers le haut.

Pour Alex Erian, le concept En Route et la place pour les groupes locaux à Heavy Montréal permettent d’attirer un peu plus l’attention des gens sur la scène locale, attention qui est plus souvent tournée vers les marchés américains et internationaux. Selon lui, les groupes québécois sont en perte de vitesse sur la scène internationale. Avec En Route vers Heavy Montréal, il veut donc remettre la musique extrême québécoise sur la carte, « montrer de quel bois on se chauffe au Québec » !

Dans le cas où ils répèteraient l’expérience En Route Vers Heavy Montréal ils nous ont confiés comment attirer leur attention : Le travail !

Tous les trois ont souligné l’importance d’être professionnel, et de travailler à tous les jours pour arriver à un résultat musical le plus intéressant. Faire des sacrifices, y croire, ne jamais slacker : C’est la recette gagnante.

5-the-agonist-15

The Agonist aux Foufounes Electriques de Montreal le 12 juillet 2013.

Pourquoi aller aux spectacles En Route Vers Heavy Montréal ?

À Montréal, selon Chris Kells : « It’s our album launch ! We’re gonna play a lot of the new stuff, and everybody who comes in will get the album at the door.  I don’t know what exactly what we’re gonna play yet, but it’s gonna be awesome ! Don’t miss it ! » (C’est notre lancement d’album ! On va jouer beaucoup du nouveau matériel, et tout le monde recevra notre album à la porte. Je ne suis pas encore certain de e qu’on vous réserve, mais ça va être malade ! Ne manquez pas ça ! )

À Trois-Rivières et Québec, selon Alex Erian : « À mon avis à mois, c’est la crème de la crème du metalcore et hardcore au québec. A perfect murder c’est un des pionniers, des premiers bands québécois dans cette scène là à être signé par un label américain, c’est un big deal. On sait tous à quel point c’est compliqué de se rendre à ce niveau là. C’est tous des groupes que j’encourage. Moi ma scène me tient à cœur et si elle vous tient à cœur également je vous conseille de venir aux spectacles et faire partie des nôtres, on va se faire entendre. »

À Jonquière, selon Max Lemire : « On est contents, notre album Hellalujah a été un gros succès, on a du fun et on va jouer avec des groupes aussi le fun. On a du nouveau stock à jouer. Party Rock’s back baby ! »

20140322-Dance-Laury-Dance-012

Dance Laury Dance au Petit Campus de Montréal le 22 Mars 2014.

Auteur: Phil Mandeville

Photos: Archives Thorium

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009