Dimanche 29 Octobre – Le rap francais est à l’honneur sous les projos du Bikini ce soir avec deux classiques dans le genre : Jokair et Deen Burbigo.

Le Bikini est vide ce soir pour accueillir Jok’Air en première partie. Dimanche soir, genre particulier, vacances scolaires … Le mélange n’a pas fait du bien à l’affluence, mais les présents semblent motivés pour représenter le Bikini pour la tournée de “Big Daddy“. À l’approche de la sortie de son premier album prévu pour 2018, c’était l’occasion de réentendre ses principaux titres, et notamment des morceaux de son premier EP Jokpololo. Côté live il assure, en mettant une ambiance comme sur le morceau qui a donné son nom à l’EP. La scène est épurée : son DJ ( aka Davidson) , des platines sur une table, un fond de scène … Et voilà. Il s’occupera de remplir le vide pendant une bonne heure, avec en guest Chich du projet La Dictature. On notera enfin une bonne com auprès du public ; de quoi bien chauffer la salle pour Deen Burbigo après avoir interprété son track phare : La mélodie des quartiers pauvres.

C’est à 20h30 que Deen Burbigo débarque pour une nouvelle date de son Grand Cru Tour. Le membre de l’Entourage vient ici presenter son premier projet solo, à savoir un album sorti en mars 2017 sous le nom de Grand Cru. Beaucoup le connaissent pour ses prestations durant les Rap Contenders puis ses nombreux freestyles. Et en attendant l’album, le Bikini a eu l’occasion de découvrir un MC super à l’aise sur scène. En courant de long en large non-stop, il va mettre le feu dans une salle toujours vide. Un concentré de public pour un concentré de talent : il déballera son flow proprement en parallèle de punchlines acérées. Accompagné par son DJ (aka Djédjé) ainsi que de son frère Jehkyl et du fameux Eff Gee de l’Entourage, ils vont enchaîner les tracks sur des instrus plutôt dirty. Côté scénographie, deux blocs entourant le DJ proposent des ombres chinoises : simple et efficace. Un gros show en bref, où nous retrouverons également, pêle-mêle, un feat avec JokAir, une impro sur le dernier freestyle d’Eminem (“Fuck Donald Trump“) et le déterrage d’anciens morceaux de l’Entourage et des débuts de Deen Burbigo comme On gère. Ils finiront sur l’incontournable Tu rêves, le public remplaçant à haute voix le couplet de Nekfeu.

 

Une bien belle soirée malgré le manque de monde. Les quatre MCs nous ont rappelé ce que pouvait offrir le rap français et le show qui va avec.

Photos et auteur : David Vacher

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009