DeathCabForCutie-12

8 Mai 2015 – On les connait depuis les 90s et pourtant je ne m’attendais pas à ce que le Métropolis soit comble pour le show de Death Cab for Cutie. Pour être bien honnête, j’assistais au show pour me rappeler des souvenirs du secondaire, un vrai throwback de nos jeunes années. Pas étonnant que la majorité des spectateurs étaient âgés entre 25 et 30 ans… Si comme moi vous ne connaissiez pas la moitié des chansons, sachez que le groupe a récemment sorti un nouvel album; Kintsugi, paru le 31 mars dernier. C’est le groupe indie rock The Antlers qui occupait la première partie, tout juste avant la prestation des headliner.

Death Cab for Cutie a débuté la soirée avec nul autre que la première composition de leur nouvel album; No Room in Frame. Au courant de leur prestation, le groupe a interprété tant de nouvelles chansons, que même le public semblait quelque peu déconnecté. On peut facilement mentionner The Ghosts of Beverly Drive, Little Wanderer ou même Black Sun, que nous pouvons récemment entendre à la radio. Lorsque le groupe entier quitta la scène à l’exception de Ben Gibbard, nous étions maintenant en terrain connu. C’est l’interpréation de I Will Follow You Into the Dark, en version acoustique qui est venu rassurer la foule en quelque sorte. Bref, un spectacle, qui était à mes yeux, simple mais malheureusement pas mémorable.

Auteur: Laurie Goudreau

Photographe: Eric Brisson

Pour en savoir plus: Death Cab For Cutie, The Antlers

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009