Vendredi 13. Je n’ai pas croisé aucun chat noir, ni passé sous une échelle ou même brisé un mirroir. Je m’attendais à une soirée insane, mais la soirée semblait être doomed dès le début. Ma première expérience Deadmau5 remontait à l’édition 2015 d’Ile Soniq, et pour vous épargner cette lecture, je peux vous dire que j’avais été amèrement déçue de son set. Il était de passage en 2016 pour la Nuit Blanche, soirée où j’ai volontairement passé mon tour vu ma déception de l’année dernière. 2017, dans le cadre de sa tournée Lots Of Shows In a Row: Pt 2, je me suis dis que j’allais donner une deuxième chance à cette souris morte. 

Faute de temps, je n’ai pas pu assister à la première partie de Com Truise (oui il y a des gens qui travaillent jusqu’à 21h un vendredi soir). D’après les commentaires reçus, le new yorkais n’a vraiment pas fait l’unanimité. Même si je porte Com Truise profondément dans mon coeur, je dois avouer qu”il y a un certain clash musical pour faire la première partie de Deamau5. ‘Com Truise… you suck’ pourra-t-on lire sur la page Facebook de l’évènement… oh well!

Photographe: Thomas Mazerolles

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009