DB-2547

Dimanche 4 Décembre – C’est un des groupes immanquables de la scène reggae française qui se produisait ce soir, au nom bien connu de Danakil. En effet, le groupe de l’année 2000 est en pleine tournée pour promouvoir la sortie de son tout dernier album, personnel et engagé : La Rue Raisonne.

En première partie, nous avons eu droit à une bonne mise en bouche avec l’excellente prestation de Volodia,  jeune artiste issu du groupe non moins fameux Phases Cachées. Dévoilant un reggae empreint d’un peu de hip-hop, il a fait trembler le Bikini avec une énergie débordante et des sons parfois très funk, nous rappelant de loin ce que pouvait faire par exemple Hocus Pocus. Néanmoins, il a également prouvé que le reggae sentimental avait encore un franc succès, matérialisé par une nuée de briquets qui inonda véritablement la fosse de la salle. Accompagné de trois musiciens (Titi , John-John et Bobo), il a, avec brio, défendu son premier album : Un Pied sur Terre, dernière représentation avant un changement complet de musiciens.

Après un court changement de plateau, c’est au tour de Danakil d’entrer en scène ; ou du moins les musiciens du groupe qui plongent d’emblée le public dans une intro instrumentale fumante, planante aussi. Une fois celle-ci finie, The show must go on et le groupe va enchaîner, au travers des voix de Balik et Natty Jean, des titres de leur dernier album apposés à des anciens morceaux qui ont fait leur succès. Traversant d’abord Les Champs de rose avec le public, la soirée atteindra son apogée lorsqu’un hommage est lancé, a cappella, à l’emblématique Bob Marley grâce à la chanson du même nom. Pourtant entamée par Balik, elle devient rapidement un hymne entonné en chœur par tout le Bikini pour saluer à la fois un grand monsieur et un groupe qui a su faire perdurer cette musique intemporelle. La soirée se finira petit à petit au travers de différents morceaux, entre lesquels Natty Jean interpréta un des nouveaux titres qui figurera sur son prochain album solo.

L’énergie de Volodia, la poésie engagée de Danakil, cette soirée était, en somme, un rendez-vous incontournable pour tous les fans de reggae ; et l’affiche n’aura en rien déçu les très nombreux spectateurs qui avaient fait le déplacement pour l’occasion.

Auteur : David Vacher

Photographe : Davy Bright (Archive Thorium Magazine)

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009