metalchurchxicoverSuivant l’annonce du retour de Mark Howe comme successeur de Ronnie Monroe, plusieurs amateurs attendaient impatiemment le nouvel album de la formation Metal Church. Même s’il s’est écoulé plus de vingt-trois ans entre les deux derniers albums qu’il a faits avec le groupe, Mark n’a rien perdu de sa voix, comme le démontre la nouvelle version du succès Badlands qui a été réenregistrée afin de voir la réponse du public. Ayant l’appui de ce dernier, Metal Church enregistre rapidement leur onzième album qu’ils baptisent tout simplement XI.

No Tomorrow est le premier extrait de ce nouvel album, et que dire de l’intensité de la musique et de la puissance de la voix de Mark! Les mélodies de guitares sont très efficaces et les amateurs se feront un plaisir de chanter le refrain lors de concerts. On serait porté à croire que cette pièce provient de l’album Blessing In Disguise tellement elle fait penser à la musique que contient ce dernier. Continuant dans le même style musical, l’alternance entre les passages acoustique et électrique de la pièce Signal Path fait étrangement penser à la pièce Badlands. Kurdt Vanderhoof et Rick van Zandt se combinent à perfection sur la superbe mélodie de guitare sur la plus longue composition de l’album et Mark démontre qu’il n’a rien perdu de son talent malgré toutes ses années. Les pièces Reset et Killing Your Time mettent quant à elles l’excellent travail de Jeff Plate à la batterie en évidence ainsi qu’une prestation vocale plus agressive de Mark. Plus tranquille, le titre Sky Falls In contient une mélodie dramatique très intense. Nous pouvons aussi apprécier le travail de Steve Unger à la basse en opposition aux mélodies de guitares, ce qui donne beaucoup de profondeur à la musique. Le groupe explore aussi de nouveaux horizons avec une mélodie fluide soutenue par une basse active sur la pièce Shadow. Ce style convient parfaitement à la prestation vocale décontractée et angoissante de Mark. En fin d’album, nous retrouvons une autre pièce simple et très efficace du nom de Suffer Fools. Cette dernière est très dynamique et représente très bien l’approche musicale actuelle préconisée par Metal Church.

Comme vous l’avez certainement remarqué, le retour de Mark Howe est un succès. Non seulement il a toujours son excellente voix, sa présence à aussi grandement influencer l’écriture de Kurdt Vanderhoof pour l’album. S’inspirant bien évidemment de la musique des albums précédents avec Mark, Kurdt n’hésite pas à incorporer de nouveaux éléments afin de diversifier son écriture. En plus de contenir des compositions de qualité qui plairont aux amateurs de longue date, XI saura aussi satisfaire ceux qui découvrent la musique de Metal Church.

Note : 8.6/10 – Un excellent retour qui vaut l’écoute !

Auteur: Albert Lamoureux

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009