ExodusBloodInBloodOutÀ tort ou à raison, plusieurs amateurs de longue date ne voulaient rien savoir de Rob Dukes comme chanteur d’Exodus. Ces derniers ont donc grandement apprécié le second retour de Steve ‘Zetro’ Souza. Est-ce une injustice envers celui qui était la voix du groupe pendant les dix dernières années? Certes, mais il a bien accepté la nouvelle et a été très reconnaissant pour les années passées avec le groupe. Maintenant, parlons de ce nouvel album intitulé Blood In, Blood Out, le premier du groupe en quatre ans et le premier de Zetro avec le groupe en dix ans.

C’est avec une introduction industrielle que l’on entame l’écoute de l’album avec le titre Black 13. Heureusement que la musique change rapidement de style au profit d’une mélodie de guitare rapide et agressive. On remarque immédiatement que Zetro est en très grande forme et qu’il est toujours capable de crier sa hargne sur la musique endiablée du groupe. La pièce titre est une autre composition qui représente bien le style classique de groupe avec sa rapidité, son agressivité, sa mélodie entrainante et l’excellent solo de guitare de Gary Holt. L’accent rythmique que nous offre le titre Collateral Damage est très entrainant et démontre à quel point Tom Hunting est un batteur sous-estimé, malheureusement pour ce titre, c’est la surutilisation des multiples voix lors du refrain que l’on retiendra en premier. Zetro excelle sur les pièces Body Harvest et Salt The Wound en nous démontrant qu’il est encore capable de s’exécuter avec intensité et hargne. C’est aussi sur ce dernier titre que nous retrouvons le solo de guitare de Kirk Hammett. On retrouve aussi la voix de Chuck Billy sur la pièce BTK qui raconte l’histoire d’un tueur en série. C’est aussi sur cette composition que les mélodies de guitares du  duo Altus/Holt sont à son meilleur. Le style direct et rapide qui est la marque de commerce du groupe est bien présent sur l’album avec les pièces Food For The Worms, Wrapped In The Arms Of Rage et Numb.

En plus d’être le retour de Steve ‘Zetro’ Souza, Blood In, Blood Out nous offre une musique directe, agressive, mélodique et rapide comme seul Exodus est capable de le faire!

Note : 8.1/10 –  Un très bon retour aux sources

Auteur: Albert Lamoureux

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009