AlbumCover_Hi-rez_1600x1600Avez-vous dit supergroup? On retrouve dans Dunsmuir le chanteur Neil Fallon (Clutch), le batteur Vinny Appice (Black Sabbath, Heaven and Hell), le guitariste Brad Davis (Fu Manchu) et le bassiste Dave Bone (The Company Band). 

L’album éponyme du groupe, disponible le 22 juillet prochain sous Hall of Records, raconte le destin d’un groupe de marins survivant au naufrage de leur expédition scientifique. L’aventure passe rapidement de l’exploration au désastre, les rescapés affrontant des forces naturelles et surnaturelles.

Pendant que les naufragés affrontent des chauves-souris géantes, des prêtes sanguinaires et d’autres créatures qui les feront sombrer dans la folie, l’auditeur affronte quant à lui les chansons qui lancent sans relâche riffs de guitare et rythmes déchainés de batterie dans la plus pure tradition heavy metal, le tout mené par la voix bien caractéristique de Fallon.

L’album s’ouvre sur Hung On the Rocks, et sur un riffing de feu qui réveillera instantanément le feu sacré des rockers. Le morceau raconte le naufrage, ainsi que la capture d’un des survivants par un peuple aborigène. C’est le début d’un périple intense, bien monté par les quatre vétérans du rock.

Our Only Master est une pièce gallopante, qui nous donne l’impression d’une course enragée dans un territoire inconnu pendant laquelle ceux qui y sont engagés tentent de comprendre ce qui leur arrive. The Bats (Are Hungry Tonightrevient au rythme simple et engageant, avant que What Manner of Bliss ralentisse le rythme et nous emporte dans un calme trompeur – la course effrénée reprend immédiatement avec Deciever et … And Madness, deux des pièces les plus fortes de l’album.

Church of the Tooth se démarque du lot avec la pièce menée par la basse de Bone, qui part à l’exploration marine avec un groove plus lent et qui tente de découvrir les voies des créatures des profondeurs.

Sur The Gate, on retrouve l’histoire d’une porte menant directement aux enfers, ainsi qu’un gros riff lourd auquel Dunsmuir nous a habitué tout au long de l’album. L’album se conclut avec Crawling Chaos, une finale digne de l’aventure à travers le groupe nous a mené, et qui résume les pires horreurs que les survivants ont rencontré, avant de les abandonner à leur sort, qu’on présume être bien triste.

Dunsmuir est un groupe très talentueux, qui a monté un album concept fort du début à la fin. Il est parfait pour les fans de old school heavy metal ou de stoner rock, mais laissera sur leur faim les amateurs de prog et ceux qui préfèrent la musique qui superpose d’impressionnantes instrumentations à la puissance d’un simple riff bien exécuté. Si on est dans le public cible, le résultat est toutefois très intéressant!

L’album sera disponible en édition vinyle limitée ici ou sur iTunes uniquement.

Note – 8/10

Auteur: Phil Mandeville

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009