BATTLEBEASTAvec leur troisième album qui a pour titre Unholy Savior, le groupe finlandais Battle Beast continue son impressionnante progression vers une reconnaissance internationale. Formé de Noora Louhimo (voix), Anton Kabanen et Juuso Soinio (guitares), Pyry Vikki (batterie), Janne Björkroth (claviers) et d’Eero Sipilä (basse), ces derniers nous offrent une musique entrainante centrée sur la voix de Noora et sur de superbes mélodies de guitares.

L’album s’amorce avec l’excellente pièce Lionheart qui se démarque par sa rapidité et par la simplicité de la mélodie de guitares, un peu comme le faisait Gamma Ray sur leurs premiers albums. C’est cependant la puissante performance vocale de Noora qui est l’élément central de ce titre. Ce style musical continu avec la pièce titre qui met en évidence la belle complicité des deux guitaristes lors du solo en plus d’avoir un puissant refrain à plusieurs voix. Tout en conservant leur style power metal, on retrouve les guitares au premier plan sur la pièce Far Far Away, ce qui rappelle la musique préconisée par le groupe Accept. La formation fait aussi un clin d’œil au film Scarface en utilisant la voix d’Al Pacino pour introduire le titre I Want The World… And Everything In It. Encore une fois, nous avons droit à une excellente mélodie de guitare et un superbe solo à deux guitares. Pour l’occasion, la prestation vocale de Noora est beaucoup plus explosive et agressive, ce qui s’agence parfaitement le style musical de cette composition. La rapidité est aussi au rendez-vous sur quelques pièces. On retrouve cet élément notamment sur le premier extrait vidéo de l’album (Madness) ainsi que sur l’excellente Speed And Danger qui met davantage en évidence le travail d’Eero à la basse. Nous retrouvons aussi quelques ballades qui mettent la voix de Noora en évidence sous un autre angle. En effet, Sea Of Dreams, The Black Swordsman et Angel Cry sauront plaire aux amateurs qui aiment les voix angéliques de Tarja et de Sharon den Adel. Le groupe a aussi un penchant pour la musique populaire comme le démontre la pièce Touch In The Night qui est axée principalement sur les claviers de Janne. Malgré ce style des années 80s, cette mélodie entrainante restera dans votre tête pour un bon bout de temps!

Comme vous l’avez certainement remarqué, Unholy Savior contient une musique diversifiée qui plaira à plusieurs amateurs. Mais, ce qui ressort le plus de cet album est le niveau d’énergie que dégage leur musique! Il faudra maintenant espérer que cet album ait suffisamment de succès en Amérique du Nord pour que Battle Beast traverse l’océan pour une tournée!

Note : 8.8/10 –  Un album digne du top 10 annuel!

Auteur: Albert Lamoureux

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009