bkg-sanctuary1Avec plus de vingt-cinq ans d’écart entre leurs deux derniers albums, il est normal qu’une petite quantité d’initiés connaissent le groupe Sanctuary (groupe qui a précédé Nevermore). Malgré cela, plusieurs amateurs attendaient avec impatience la sortie de leur nouvel album intitulé The Year The Sun Died. Nous retrouvons donc les membres originaux Warrel Dane (voix), Jim Sheppard (basse), Dave Budbill (batterie), Lenny Rutledge (guitare) ainsi que Brad Hull, nouvellement recruté aux guitares.

C’est avec l’excellent titre Arise And Purify que s’entame l’écoute de l’album. En plus d’être centré sur le rythme et les mélodies des guitares, ce titre laisse amplement de place à Warrel pour qu’il nous offre une performance intense. Continuant ou l’album Into The Mirror Black s’est arrêté il y a un quart de siècle, au lieu de reprendre la recette préconisée par Nevermore, le groupe nous offre plusieurs pièces rapides et complexes comme Let The Serpent Follow Me et Question Of Existence Fading qui mettent davantage en évidence le travail des guitaristes et un style vocal plus grave. Tout en étant complexe, Frozen est très rapide et incorpore parfaitement la prestation agressive de Warrel. Plus axée sur le travail de Lenny et de Brad aux guitares, The World  Is Wired à un rythme saccadé et entrainant qui fera hocher la tête des amateurs durant les concerts. L’album contient aussi plusieurs compositions lentes et sinistres comme Exitium (Anthem of the Living) et The Dying Age qui plairont aux amateurs d’Into The Mirror Black. Tout aussi lente que les précédentes, la pièce titre contient de nombreux éléments qui lui donne beaucoup de texture et de complexité. La prestation vocale de Warrel est encore une fois excellente et contient beaucoup d’émotions et de puissance.

Depuis son annonce, le retour de la formation Sanctuary à susciter beaucoup d’attention médiatique. En combinant le style agressif des deux premiers albums au style progressif de Nevermore, Sanctuary nous offre une musique plus moderne. The Year The Sun Died est un très bon album qui saura satisfaire les attentes des amateurs.

Note : 8.7/10 – Le retour de l’année !

Auteur: Albert Lamoureux

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009