DSC_2844

09 Janvier 2015 – Le groupe Black Label Society, mené par le seul et unique Zakk Wylde, était de passage au Metropolis de Montréal pour leur tournée nord-américaine avec Hatebreed et Butcher Babies. Les têtes d’affiche ont comme d’habitude rameuté leurs fans habillés de leur habituelle veste à patches aux couleurs du groupe, malgré l’ensemble plutôt hétéroclite qui s’est succédé sur scène.

Butcher Babies ont lancé la soirée avec leur metal  un peu vide de contenu. Les chanteuses Heidi Shepherd et Carla Harvey ont volé le peu de spectacle offert par les musiciens. Les chansons sont répétitives et ennuyeuses, et  les plus beaux attributs des deux frontwomen n’ont  pas pu racheter leur performance vocale décevante. Si vous avez manqué leur concert, nos photos en sont probablement le meilleur souvenir…

Hatebreed ont poursuivi la soirée avec leur hardcore solide. Le groupe a profité de l’occasion pour présenter deux chansons de leur plus récent opus The Divinity of Purpose (2013, Razor & Tie Records), Dead Man Breathing et Honor Never Dies.  La setlist était aussi bien fournie en classiques, dont To The Threshold, This Is Now, Doomsayer, I Will Be Heard et In Ashes We Shall Reap, qui ont tous lancé la foule dans une série d’impressionants mosh pits.  Jamey Jasta a donné son habituel 100% sur la scène, et a fait un beau clin d’oeil à la tête d’affiche en disant: “When you get a call from Zakk Wylde who tells you: Do you want to tour Canada in the fucking winter? the only answer is fuck yes! Merci Beaucoup!” et lui a dédié Everyone Bleeds NowHatebreed a conclu son spectacle très apprécié par la foule avec Destroy Everything.

Black Label Society ont conclu la soirée avec leur heavy metal mené par le guitariste Zakk Wylde, qui n’a plus besoin de présentation. Il a ouvert le spectacle avec son habituel The Beginning… At Last à la chute du rideau à l’effigie de son groupe. Black Label Society est reconnu pour ses performances à haute énergie, et ils n’ont pas déçu! Les nouveaux arrivants, le guitariste Dario Lorina (ex-Lizzy Borden) et le batteur Jeff Fabb (ex-In This Moment, ex-James Durbin Band) se sont parfaitement bien intégrés à la formation, donnant un spectacle sans faille. Zakk Wylde a bien sûr impressionné la galerie avec ses habituels solos de guitare déchirants qui ont fait sa renommée alors qu’il était encore dans le groupe d’Ozzy Osbourne. Les pièces du nouvel album Catacombs Of The Black Vatican (2013, E1 Records) vont des pièces dynamiques et énergiques comme Heart of Darkness côtoient les ballades comme Angel of Mercy (Pour laquelle Dario Lorina a pris place derrière le piano) et toutes ont admirablement bien raisonné avec le public, bien qu’il aie été vendu d’avance. La quantité impressionnante de chandails et de vestes à l’effigie de Black Label Society donne toujours aux spectacles du groupe une ambiance impressionnante.   Les classiques Suicide Messiah, In This River et Stillborn ont eux aussi fait bouger la foule. Bien que les concerts du groupe ne réservent pas de surprises à ceux qui y ont déjà assisté, Black Label Society livrent toujours la marchandise avec une intensité admirable et restent parmi les artistes plaisants à voir et à revoir!

Auteur: Phil Mandeville

Photographe: Paul Blondé

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009