2. Watain-5

12 janvier 2015 – Les groupes Mayhem, Watain et Revenge ont déployé leur black metal  sur la scène du Club Soda de Montréal à l’occasion de leur tournée nord-américaine Black Metal Warfare. Les amateurs du genre se sont présentés nombreux pour voir une des rares prestations du groupe norvégien en sol canadien.

Revenge, de Edmonton, ont ouvert le spectacle avec leur musique chaotique qui réunit certains éléments death metal à leur black somme toute assez fade. La chanson Desolation Insignia, tirée de leur nouvel album qui paraîtra sur Season of Mist plus tard cette année, est celle qui a donné le plus d’énergie à la foule. Un spectacle appréciable, mais pas impressionnant.

Watain ont ensuite pris la scène, déployant leur habituel décor morbide. Ils ont remplacé les carcasses animales qui ornent parfois leur matériel de scène par des squelettes crucifiés de chaque côté de scène, un petit compromis par rapport à leur attitude intransigeante habituelle. Croix inversées, crânes et autres iconographies iconoclastes étaient bien sûr à l’honneur, résonnant avec des titres comme Under the Cenotaph, Storm of the Antichrist ou Sworn to the Dark. Le groupe suédois a encore une fois prouvé qu’ils ont maîtrisé l’art de la scène, et ils poussent toujours aussi fort autant sur le visuel que sur l’auditif. Disons le, faire ressortir les accents d’une musique aussi chaotique que le black metal est difficile, et le soundman de Watain y est parvenu de façon admirable. Ils ont conclu leur spectacle sur une longue séquence pré-enregistrée, laissant les spectateurs dans l’obscurité quant à savoir si ils avaient vraiment quitté la scène ou non…

Mayhem ont conclu la soirée en coup de poing. Les légendes du black metal ont pris la scène sous les acclamations de la foule, avec un lineup puissant constitué de Attila Csihar, Necrobutcher, Ghul, Teloch et l’inimitable Hellhammer dont la présence fait toujours réagir – en bien par les fans ébahis par sa performance à la batterie et en mal pour certains, dont vous pouvez voir le message dans nos photos plus bas. Le groupe est resté près de ses racines avec un spectacle old school, tiré principalement de Deathcrush (1987) et De Mysteriis Dom Sathanas (1994). Necrobutcher, qui est le seul membre fondateur toujours dans le groupe, a pris le temps de saluer les membres de l’assistance à plusieurs reprises durant le spectacle. Teloch (du groupe Nidingr) et Ghul (mieux connu comme Charles Hedger de Cradle of Filth), deux nouvelles additions au groupe, ont quant à eux offert une performance solide, passant facilement au travers des classiques comme des nouveaux morceaux. Mayhem ont donné une performance admirable et forte en énergie, digne d’un groupe qui a trente dans d’expérience sur scène. La performance a malheureusement pris beaucoup de retard, commençant 45 minutes plus tard que prévu et devant être un peu écourtée. C’était une messe noire incroyable menée par Attila, muni de son habituel crâne, et qui restera parmi les meilleurs concerts black metal des derniers temps à Montréal.

Auteur: Phil Mandeville

Photographe: Mihaela Petrescu

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009