Les membres du groupe finlandais Battle Beast n’ont pas eu de répit depuis leur dernier album, car ils se sont séparés d’Anton Kabanen, le compositeur principal et guitariste du groupe peu de temps après leur tournée européenne. Son remplaçant est Joona Björkroth, le frère du claviériste Janne. Avec ce changement, certains amateurs se demandaient si cela allait avoir un impact sur le style musical du nouvel album intitulé Bringer Of Pain.

On remarque dès les premières notes du titre Straight To The Heart que la mélodie de guitare et de clavier est encore une fois un élément important de leur style. Inspiré fortement des années 80s, ce titre restera gravé dans votre subconscient pendant longtemps. La voix de Noora est encore une fois très puissante et est un élément important de cette composition. Une autre pièce au rythme fort entrainant est King For A Day. Sa simple mélodie axée sur le rythme fera hocher la tête des amateurs pendant les concerts tellement elle est contagieuse. Le groupe s’approche cependant dangereusement du style musical préconisé par Nightwish avec les titres Beyond The Burning Skies et Lost In Wars. Comme dans le passé, l’album contient quelques morceaux très dynamiques aux inspirations disco. Centrées sur les claviers et la voix de Noora, les pièces Familiar Hell et Dancing With The Beast sont tout de même bien structurées et les amateurs n’éprouveront aucune gêne à les écouter à haut volume. Dans la catégorie des poids lourds, nous retrouvons les titres Bringer Of Pain, Bastard Son Of Odin et We Will Fight. Même si les mélodies de claviers sont toujours bien présentes, l’apport de mélodies de guitares plus agressives sera grandement apprécié par les amateurs. L’album prend fin avec la pièce Far From Heaven, une ballade qui met en évidence la puissante voix angélique de Noora. Prendre note que nous retrouvons trois titres supplémentaires sur l’édition limitée et nous pouvons aisément dire que le groupe réserve le meilleur pour cette édition. Gods Of War, The Eclipse et Rock Trash sont axés sur des mélodies de guitares, ce qui est un heureux retour sur le style musical des albums précédents du groupe.

La sortie de l’album Bringer Of Pain était attendue de pied ferme par de nombreux amateurs et la majorité de ces derniers ne seront pas déçus du résultat. Les mélodies sont toujours aussi entrainantes et dégagent beaucoup d’énergie même si les guitares ne sont pas aussi dominantes que dans le passé.

Note : 7.5/10 –  Un nouveau départ de qualité

Auteur: Albert Lamoureux

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009