Banks était de passage dans la métropole lundi soir dernier avec sa tournée The Alstar Tour, nous offrant toute qu’une performance. Le show, tout en noirceur, a commencé avec un monologue de la chanteuse et s’en est tout de suite suivi de la chanson Poltergeist. La charmante Californienne accompagnée de ses deux danseuses et ses deux musiciens nous a offert une performance gothique qui me rappelait vaguement Silent Hill. (tse le film de peur) Leurs costumes et leurs mouvements de danse style contemporain était vraiment intéressant à regarder et surtout, c’était quelque chose de nouveau pour moi. Ça me faisait oublier toute cette pluie qui tombait à l’extérieur cette soirée-là. Des éclairages sombres, mais à la fois colorés nous permettaient de voir la silhouette des personnes qui se trouvaient sur scène. À quelques reprises nous avons pu apercevoir la chanteuse, mais très rarement. La chanteuse nous a offert un beau mixte de ses albums, passant des titres Fuck With Myself à Better et de Judas à Haunt.

Le show était un beau mélange de chant, de danse et de musique. La seule chose qui m’a un peu déçu, c’est la quantité de backtrack que la chanteuse utilisait. Je sais bien que ces jours-ci, tout le monde ou presque, utilise des backtracks, mais je ne m’attendais pas à autant de la part de Banks. Malgré tout, elle avait une superbe voix et j’étais surprise de la voir bouger autant, tout en chantant.

À un moment du spectacle, Banks s’est permise de nous raconter sa vie personnelle, nommant qu’elle était une personne dépressive et que pour s’aider, elle prenait de longues marches. Elle nous a raconté qu’un jour, en allant prendre une marche, elle avait croisé deux dames, dont une sourde et muette. La discussion avec celles-ci a fait en sorte qu’elle suive des cours de langage des signes, ce que la chanteuse nous a montré un peu plus tard dans la soirée. Elle a terminé le show en remerciant la foule et avec deux chansons bien connues, 27 Hours et This Is Not About Us.

Bref, c’est un spectacle simple, mais rempli d’émotion que la chanteuse de la Californie nous a offert en cette soirée de pluie abondante.

Auteure: Elizabeth Gauthier

Photographe: Thomas Courtois

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009