Le cirque était en ville mardi soir avec la venue du groupe suédois Avatar à l’Astral, leur premier périple en sol montréalais! Avec une sonorité qui est assez difficile à décrire et assez déjantée, je ne savais pas quoi m’attendre en terme d’assistance, mais si je me fis à la file qui a bravé le froid pour être aux premières loges, ça promettait d’être une soirée assez réussie. Le groupe de psychobilly montréalais The Brains ainsi que le freak show Hellzapoppin assuraient la première partie de ce spectacle haut en couleur et en bizarreries!

Hellzapoppin : Bizarre et spectaculaire!

Pour cette critique, je suis à des années lumières de ma zone de confort! En effet, la troupe de freak show Hellzapoppin assurait la première partie de ce spectacle, donc rien de musical à analyser. À tour de rôle, on nous a présenté des numéros plus intenses et divertissants les uns que les autres, le tout animé par Bryce “The Govna” Graves qui lui-même a exécuté plusieurs tours. Nous avons été privilégiés par la présence du magicien Dan Sperry, qui devant nous, a avalé une série de lames de rasoir pour les faire ressortir sur un fil de soie dentaire ainsi que Ryan Stock, qui a déjà présenté plusieurs de ses tours assez répugnants mais divertissants à l’émission America’s Got Talent. Avez-vous vu ça souvent quelqu’un qui se rentre une mèche de perceuse en marche dans la gorge? Probablement pas et vous manquez quelque chose! Le seul point négatif que je pourrais apporté est que les tours de Short E. Dangerously, le demi homme, étaient très moyennes et pas tellement impressionnantes. La troupe de Hellzapoppin ont offert une agréable performance que, malgré l’intensité, vous ne pouviez pas ne pas regarder!

_______________________________________________________________________________________________________________________________

The Brains : un psychobilly classique et entraînant

C’était maintenant au tour du groupe de psychobilly montréalais The Brains de monter sur scène pour nous faire bouger avec leur musique entraînante et zombifiante. Ils nous ont présenté du matériel provenant de la plupart de leurs albums et les metalheads présents ont eu l’air d’apprécier. La voix du chanteur Rene D La Muerte était bonne mais le contrebassiste Colin The Dead a litéralement volé le spectacle avec sa bonne présence scénique et son scream ajoutait un côté plus heavy à leur musique. Bien que leur musique soit divertissante, les chansons s’enchaînaient et se ressemblaient un peu trop à mon goût. Je ne suis pas le plus grand fan de ce style musical, mais j’ai tout de même apprécié l’énergie de The Brains et je verrais très bien le groupe dans un festival comme le ’77 Montréal!

_______________________________________________________________________________________________________________________________

Avatar : Le Roi est en ville!

Il y a de cela quelques semaines, je ne connaissais Avatar que de nom et, après le spectacle de mardi soir, il m’est désormais impossible de l’oublier! C’était la première fois que le groupe jouait à Montréal pour la promotion de leur nouvel album qui va paraître dans quelques jours, Avatar Country. La salle était très bien remplie et c’est évident que ça allait être une excellente soirée! C’est sur l’intro Glory To Our King, dont les paroles étaient inscrites sur un immense drapeau placé entre la foule et la scène que tout a commencé. Le rideau tombe et on se retrouve nez à nez avec le Roi en personne, rôle interprété par le guitariste Jonas Jarlsby assis sur un trône rouge et doré qui entame alors la nouvelle chanson Legend Of The King. C’est probablement un des meilleurs sons qu’il m’a été donné d’entendre à l’Astral et aussi le plus complet question scénique. Un immense logo du groupe illuminé arborait le mur derrière le drum et tous les musiciens étaient déguisés en gardes royaux. Le chanteur Johannes Michael Gustaf Eckerström est un des meilleurs frontmen qu’il m’a été donné de voir depuis longtemps! Une présence scénique impeccable, un excellent chant et une joie visible m’ont littéralement conquis. Le groupe a malheureusement été victime de problèmes techniques en début de spectacle mais le chanteur s’est occupé de la situation comme un vrai pro!

Côté chansons, beaucoup de titres étaient tirés de leur nouvel album mais nous avons tout de même eu droit à plusieurs classiques du groupes comme Let It Burn, Smell Like A Freakshow et Paint Me Red et même de War Song, tirée de leur tout premier album. Autre chose vraiment intéressante a été la chanson Puppet Show où le chanteur a joué un peu de trombone, instrument pas tellement commun dans le métal! Mais les meilleurs moments pour moi ont été l’interprétation des chansons Bloody Angel et Tower, deux chansons beaucoup plus tranquilles et prenantes qui sont vraiment venus me chercher. En guise de finale, rien de moins que Hail The Apocalyse qui a permis à ceux qui ne l’avaient pas fait encore de se dévisser la tête comme il faut!

Je ne m’avais attendu à rien du tout de ce spectacle et je suis sorti de l’Astral avec un grand sourire (moins grand et moins creepy que celui du chanteur, mais tout de même) et un énorme sentiment de satisfaction. Mon année 2018 a littéralement commencée en force avec Avatar et j’espère bien les revoir en ville dans un futur proche!

Setlist : Glory To Our King (Intro), Legend Of The King, Let It Burn, Paint Me Red, King’s Harvest, Bloody Angel, The King Wants You, Puppet Show, Tower, The Eagle Has Landed, War Song, Raven Wine, Reload, Smells Like A Freakshow, A Statue Of The King, The King Welcomes You To Avatar Country, Hail The Apocalypse

Auteur : Maxime Pagé

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009