Asa

2 Avril 2015 – Aujourd’hui, Asa est à Toulouse pour nous présenter son quatrième album Bed of Stone sorti en août dernier. 700 personnes se sont déplacées ce soir pour voir (ou revoir) la chanteuse d’origine nigérienne sur la scène du Bikini.

Laurie Darmon a été choisie pour assurer la première partie et nous livrer son tout premier set sur une grande scène. La jeune auteure-compositrice de 23 ans a des allures frêles et touchantes,  et c’est accompagnée de son seul piano électrique qu’elle nous fait découvrir les chansons de son EP, Mesure Première. Sa voix douce slam ses états d’âme et histoires sentimentales. On regrettera un zeste d’instruments en plus pour donner une palette de couleurs plus variée à son live. Cette artiste romantique dont on peut assimiler l’univers artistique à celui de Joyce Jonathan, trouvera très certainement son public ! A suivre.

A 21h25, c’est au tour d’Asa équipée d’une monture de lunettes rétro, somme toute très originale, de faire son entrée sur scène devant un public enthousiaste. Dès les premières mesures, sa voix chaude et envoutante transporte. Et il ne faut pas plus de 2 minutes pour que sa bonne humeur contamine le public qui se met à frapper des mains sur Fire the mountain. Ce dernier restera démonstratif tout au long de la soirée.

La compositrice entourée de ses musiciens (guitariste, bassiste, batteur, claviériste et une choriste) nous joue des chansons de ses différents albums sur un set de deux heures qu’on ne voit pas passer. Elle y glisse une reprise de Beyonce en version acoustique qui laisse sans voix.

L’artiste fait preuve d’une générosité rare tout au long du show. Elle vit ses chansons pleinement et nous fait ressentir une pléiade d’émotions. Elle nous offre à des moments des danses improvisées inspirées par la vibe du moment, qui donne une grande envie de monter sur scène pour danser-s’amuser avec elle.

Il y a des artistes qui nous bluffent par leur voix hors du commun, par une présence scénique remarquable ou encore par les émotions qu’ils savent communiquer. Asa, c’est tout ça à la fois !

Avez-vous souvent vu un public sortir d’une salle de spectacle en chantant en cœur le refrain d’une chanson d’un artiste qu’ils viennent de voir et ce jusqu’à leur voiture ? Moi oui ce soir. C’est l’effet Asa !

Asa en live, c’est du bonheur en barre ! Cette boule d’énergie et de joie de vivre est à ne surtout pas rater en concert !

 

Auteur : Marine Fort

Photographe : Jérôme JACQUES

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009