On a eu droit à une affiche assez particulière à l’Astral mardi soir! J’ai déjà vu des shows de gothic metal et une panoplie de shows de folk/pagan metal, mais les deux genres combinés ensemble? Cette tournée comprenant les groupes Arkona, Sirenia, MindMaze et Sicocis s’arrêtait à Montréal et la composition de la foule promettait d’être intéressante.

Sicocis : un metal un peu générique

Comme beaucoup de petits groupes embarqués sur de plus grosses tournées, je n’avais jamais entendu parlé du groupe américain Sicocis auparavant. Je n’avais pas non plus entendu de musique car leur nom avait mal été écrit sur l’événement Facebook et tout ça renvoyait au groupe Sicosis, un groupe chilien. C’est donc vers 19h que le groupe s’est présenté sur scène pour nous interpréter des chansons de leur nouvel album Requiem Of The World. Malheureusement pour eux, le son était tellement brouillon que la plupart des instruments étaient inaudibles. Le chanteur Ernie Rodrigues était très communicatif avec la foule et les musiciens avaient une bonne énergie. Leur musique m’a fait pensé entre un mélange de power metal, de thrash et de death, surtout avec leur bassiste assez massif Travis Perry qui s’occupait des growls. Ça s’écoutait bien mais les compositions étaient un peu répétitives et les réactions de la foule étaient assez timides.

_______________________________________________________________________________________________________________________________

MindMaze : un power metal avec une chanteuse qui a de la gueule!

Le groupe américain MindMaze en est un autre dont je n’avais jamais entendu parler. Mais je dois l’avouer, quand j’ai vu leur logo j’ai eu peur à un groupe de power metal cheap qui parle de fées et de licornes. Les membres du groupe ont un look très disparate aussi : des jeans à la chemise médiévale en passant par un tattoo facial à la Mike Tyson. Avec tout ça, je ne savais pas trop à quoi m’attendre… Eh bien j’ai été agréablement surpris! La chanteuse Sarah Teets a une excellente technique vocale et est très charismatique. Le guitariste Jeff Teets est un bon shredder et les combos entre lui et le clavériste étaient aussi efficace que les grands noms du power metal. À noter également la présence aux claviers de Jonah Weingarten du groupe danois Pyramaze qui leur sert de claviériste live depuis cette année. Les compositions n’étaient pas à tout casser mais de voir l’enthousiasme du groupe et le plaisir qu’ils ont à jouer ensemble m’ont fait oublier ce détail. Les seuls problèmes que je pourrais soulever concernant leur prestation est le son du clavier qui n’était clairement pas assez fort et que pendant les solos de guitare, le manque de rythm guitar rendait le tout un peu vide. Une très bonne prestation!

_______________________________________________________________________________________________________________________________

Sirenia : Le gothic metal à son meilleur!

Le groupe Sirenia, projet de l’ex-guitariste de Tristania Morten Veland a fait couler beaucoup d’encre depuis sa création. Avec son changement un peu trop fréquent de chanteuse et son style musical qui est devenu un peu trop pop pour certains, il y a de quoi semer la confusion chez les fans. Le groupe a finalement jeté son dévolu sur une nouvelle chanteuse, Emmanuelle Zoldan, qui a participé à presque tous les albums du groupe en tant que choriste. Ils en étaient à leur première tournée nord-américaine et on peut dire qu’ils étaient attendus de pied ferme si je me fis au grand nombre de gens présents ce soir qui arborent leur t-shirts. Sur les premières notes de Serpent, les têtes ont commencé à se faire aller et j’étais content de constater que la qualité du son avait monté d’un cran. Ils ont pigé des chansons dans presque toute leur discographie qui commence à être assez imposante allant des nouvelles chansons de Dim Days Of Dolor aux plus vieilles comme Meridian et My Mind’s Eye.

L’interprétation d’Emmanuelle Zoldan des chansons des albums précédents était sans faille et je dois même avouer que, à mon goût à moi, les originales chantées par les autres chanteuses me paraissent maintenant fades. Le chanteuse française s’est adressée plusieurs fois à la foule en français, ce qui ne se reproduira plus pour le reste de la tournée et ça a énormément plu à la foule. C’est sur la chanson The Path To Decay que Sirenia a terminé un set très généreux de 14 chansons. J’espère que leur bonne expérience de la foule montréalaise les incitera à revenir!

Setlist : Serpent, Lost In Life, Dim Days Of Dolor, My Destiny Coming To Pass, Goddess Of The Sea, Treasure N’ Treason, Meridian, Ashes To Ashes, The End Of It All, Sons Of The North, Elusive Sun, My Mind’s Eye, The Other Side, The Path To Decay

_______________________________________________________________________________________________________________________________

Arkona : Un rituel païen manqué

J’ai déjà vu Arkona un bon nombre de fois, autant en tête d’affiche qu’en première partie de la troisième édition du Paganfest il y a de cela quelques années et j’ai toujours apprécié leur côté sombre mais aussi festif. Leur dernier album Yav était un pas dans une tout autre direction, une musique plus sombre et progressive qui m’a un peu fait pensé au cheminement de Moonsorrow pour l’album Varjoina Kuljemme Kuolleiden Maassa. Le problème avec ces nouvelles chansons, c’est qu’elles clashent beaucoup trop avec les chansons plus vieilles et plus festives, ce qui brise le rythme de leur prestation. C’est donc devant un parterre qui s’est radicalement vidé que le groupe a foulé les planches de l’Astral avec une intro un peu trop longue. Je dois le dire, je crois que c’est le pire spectacle d’Arkona que j’ai vu jusqu’à maintenant. Les chansons plus lentes et sombres s’enchaînaient et la foule était très statique.

Malgré l’énergie débordante dégagée par la chanteuse Masha Scream, ils n’ont pas réussi à convaincre le public sauf peut-être une poignée de thrasheux qui s’en donnaient à cœur joie. Il y a tout de même eux quelques bons moments comme la prestation des chansons Гой, Роде, гой!, Ярило et Стенка на стенку mais pour cette fameuse tournée 15e anniversaire, j’aurais aimé entendre plus de vieilles chansons. Je suis sorti du spectacle assez déçu et malgré le fait que je sois un fan du groupe depuis des années je crois que si la tendance se maintient, je vais passer mon tour lors de leur prochain spectacle à Montréal.

Auteur: Maxime Pagé

Photograpje: Thomas Courtois

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009