anthrax-for-all-kings-album-newMême si la formation de New York était en constante tournée depuis la sortie de leur dernier album, il se sera tout de même écoulé près de cinq ans avant qu’ils offrent un nouvel album studio à leurs amateurs.

Ayant vécu leur phase Walking Dead avec l’album précédant, on remarque immédiatement en  regardant la couverture de l’album For All Kings que ces derniers sont maintenant inspirés de la série Game Of Thrones. Cela se dénote aussi par l’introduction instrumentale grandiose qui mène à la première composition de l’album. You Gotta Believe à tout ce qu’un amateur d’Anthrax aime, un rythme endiablé, une mélodie de guitare brutale et saccadée et une puissante prestation vocale de Joey Belladonna. Même si l’interlude à connotation atmosphérique semble un peu superflu, ce bref moment est le calme avant la tempête, soit un court solo de guitare enragé. Utilisant la même structure musicale pour la pièce Suzerain, on croirait que le groupe écrit volontairement leur pièce avec l’idée de laisser les amateurs reprendre leur souffle pendant quelques instants durant les moshpits que ces dernières vont générer durant les concerts. On remarque que le nouveau venu à la guitare (Jon Donais) se débrouille très bien lors des solos en ajoutant une touche tantôt mélodique comme sur cette dernière et sur All Of Them Thieves, ou ayant un style plus moderne comme sur le titre Defend/Avenge. Le groupe continue dans le même style en offrant une musique centrée sur les mélodies lourdes et agressives des guitares Scott Ian et de Jon Donais ainsi que sur le travail percutant de  Charlie Benante à la batterie. Le résultat est fort intéressant comme on peut le remarquer sur les pièces For All Kings et Evil Twin. Le style mélodique de l’album précédent (penser à la pièce I’m Alive) refait surface sur les excellents titres Monster At The End et Breathing Lightning. Ces dernières sont simples, directes, mais tellement entrainantes qu’elles auront certainement un énorme succès lors des concerts. Ayant toujours le don de surprendre, Scott et compagnie offre une musique puissante et ultra rapide au style légèrement punk sur la pièce Zero Tolerance. Traitant du phénomène extrémiste qui est d’actualité, Joey n’hésite pas à dénoncer le ridicule que cela peut impliquer avec ses paroles satiriques. Ce dernier est encore plus impressionnant au micro car rarement mentionné comme un excellent chanteur, sa voix est toujours aussi impressionnante malgré les nombreuses années de service. Le travail de Frank Bello est encore une fois très solide, mais il se démarque principalement sur la longue et lugubre Blood Eagle Wings ainsi que sur This Battle Chose Us.

Après l’écoute de For All Kings, on remarque qu’Anthrax est un autre de ces vieux groupes thrash qui continue d’offrir une excellente musique depuis quelques années. Avec sa durée d’une heure, l’album est long et il prendra plusieurs écoutes avant d’assimiler totalement leur musique plus développée. Certes, le groupe aurait pu enlever quelques compositions afin de rendre l’album plus fluide et plus concis, mais, malgré cela, For All Kings trônera au sommet des palmarès de fin d’année!

Note : 8.4/10 – Plus moderne, plus complexe, toujours aussi agressif !

Auteur: Albert Lamoureux

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009