amadou-mariam-11080

14 Juillet 2011 – Le Manchester International Festival réunit des nouveaux travaux dans le domaine des arts scéniques. Les prestations sélectionnées par ce festival sont absolument uniques dans leurs genres. Le spectacle de ce soir n’a pas dérogé à la règle et a mis en scène le plus connu des groupes africains : Amadou & Mariam. Jusqu’ici, me direz-vous, il n’y a rien d’extraordinaire. Cependant, quand la totalité du spectacle se déroule dans le noir absolu, ça change complètement la donne. Ainsi, le public a pu apprécier dans les mêmes conditions qu’eux leur musique. En effet, ces 2 chanteurs sont aveugles depuis l’âge de 5 et 15 ans.

Quand on rentre dans une salle sans lumière, on a l’impression de vivre dans un nouveau monde où touché et ouïes prennent une place beaucoup plus importante. On essaie en vain de capter une source de lumière. Notre attention est alors uniquement portée sur les sons autour de nous. La musique pénètre vraiment en nous.

Ce spectacle, Eclipse, retrace la vie de ce couple malien via un narrateur et reprend les musiques qui ont marqué leur carrière (La Realite, Mon Amour Ma Chèrie et Beaux Dimanches). On apprend ainsi comment ce sont rencontrés ces deux interprètes et comment ils ont finalement réussi à tourner avec entre autres Manu Chao, Damon Albarn, Coldplay ou U2.

Cette prestation a été un peu déstabilisante. Cependant, elle a été un réel succès à la vue de l’ovation finale. On souhaiterait voir se généraliser ce genre d’expérience dans le noir à des styles de musiques plus propices tel que le Classique ou le Jazz.

Auteur: Antony Chardon

Photo: courtoisie du Manchester International Festival

Pour en savoir plus: Amadou & Mariam, MIF

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009