536834Suivant la très mauvaise réception de l’album Super Collider, la formation Megadeth connait un changement de personnel drastique avec le départ de Chris Broderick et de Shawn Drover. Après plusieurs spéculations, Kiko Loureiro (Angra) rejoint les membres originaux Dave Mustaine et David Ellefson comme guitariste permanent et Chris Adler (Lamb Of God) est invité à jouer de la batterie pour l’enregistrement de Dystopia.

Ayant beaucoup de chemin à faire pour regagner la confiance des amateurs, Megadeth utilise non pas une, mais deux chansons pour faire la promotion de leur quinzième album. Les pièces Fatal Illusion et The Threat Is Real sont entrainantes, rapides et lourdes, exactement ce qui manquait à l’album précédent. Malgré leur style très direct, ces dernières génèrent beaucoup d’engouement. Tout en continuant dans le même style,  Dave oppose son style de guitare rythmique aux mélodies fluides de Kiko sur la pièce titre. Ces derniers s’échangent aussi d’excellents solos de guitare digne de la complicité que l’on retrouvait à l’époque entre Dave Mustaine et  Marty Friedman. Malgré son style répétitif,  Death From Whithin à un son de guitare est très lourd et contient un autre excellent solo de guitare. Plusieurs penseront que la pièce Bullet To The Brain est une pièce de Testament tellement la voix de Dave ressemble à celle de Chuck Billy! En plus de cela, sa structure moderne contient plusieurs changements de rythme, ce qui lui donne beaucoup de texture. Avec sa mélodie centrée sur un rythme lourd et agressif, plusieurs diront que la pièce Post American World est une composition typique pour le groupe. Cela est vrai, jusqu’à ce que l’on arrive à un autre excellent solo de guitare de Kiko. Par la suite, la mélodie de guitare devient beaucoup plus complexe et l’on remarque l’influence de ce dernier au niveau de l’écriture. Avec son lent tempo centré sur une mélodie lourde, Poisonous Shadows est une autre belle surprise signée Kiko Loureiro. Le travail de David Ellefson et de Chris Adler génère une section rythmique puissante tandis que la mélodie de piano que l’on retrouve à la fin de la pièce lui donne beaucoup de profondeur. Pour ceux qui ne connaissent pas Kiko, ce dernier démontre son incroyable talent à la guitare sur l’instrumentale Conquer Or Die.  Évoluant d’une mélodie de guitare acoustique espagnole à un excellent solo de guitare lourd et fluide. Cela met la table pour Lying In State, une composition rapide et agressive.  La formation profite aussi de cet album pour faire une reprise du titre Foreign Policy de la formation Fear. Bien entendu, la version de Megadeth est plus lourde et moderne, mais elle conserve tout de même le style punk de la version originale.

Après l’écoute de ce quinzième album, on remarque que Dave Mustaine est toujours capable d’écrire d’excellentes compositions. Est-ce que ce dernier s’est inspiré du changement de personnel ou du manque de succès de son album précédent? Peu importe, Dystopia est un très bon album qui connaitra beaucoup de succès. Prendre note qu’il y a une version limitée qui contient deux compositions supplémentaires.

Note : 8.5/10 – Nouvelle formation, excellent nouveau départ!

Auteur: Albert Lamoureux

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009