DSC_1511

12 juin 2015 – Noté officiellement comme spectacle d’ouverture du festival, c’est au théâtre Maisonneuve que se lance le premier événement de cette 27ème édition des FrancoFolies de Montréal. Comme elle se plait à le rappeler en ouverture du concert, Isabelle Boulay quitte ce soir l’émission La Voix pour un hommage vibrant au français Serge Reggiani, disparu il y a déjà plus de dix ans. C’est donc une prestation intimiste que nous propose l’artiste québécoise sur cette performance Reggiani, vous et moi. Sa voix, mise en valeur par des musiciens discrets mais présents, donne vie à la poésie de Reggiani et capte visiblement l’émotion du public.

De son côté, le rappeur québécois Koriass investi la scène Bell avec « son gros orchestre » composé d’une formation de cuivres et cordes ainsi que de quelques invités spéciaux comme Misteur Valaire, Safia Nolin, Karim Ouellet et Loud Lary Ajust. Koriass est très énergique sur scène et un bon groupe de fans a bravé la pluie pour venir scander les textes de Montréal Nord.

En fin de soirée et sous une pluie qui ne semble pas vouloir s’arrêter, c’est Pierpoljak qui prend place sur la scène. Le parisien enchante les quelques courageux et ses textes réchauffent un public bien humide. C’est surement son « hommage à toutes les mamans du monde » avec le classique Maman qui restera dans la tête du public ce soir.

Auteur & Photographe : Thomas Mazerolles

All content © 2017 Thorium Magazine - Interviews, News, Albums, Concours, Live reports et photos de concerts sur Toulouse et Montréal depuis 2009